Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 15:41

28/12/2011 à 16h04

Pierre Haski Cofondateur Rue89


 

L'affaire Parmalat, le plus gros scandale financier d'Europe au début des années 2000, aurait pu servir de signal d'alarme sur les dangers de la financiarisation de l'économie.

Ce scandale qui a secoué l'Italie se retrouve porté à l'écran avec « L'Empire des Rastelli », mi-comédie à l'italienne, mi-thriller politico-financier, accablant. A voir comme un cours sur la dérive du système capitaliste.

Bande annonce de l'empire des Rastelli

Parmalat est une PME familiale italienne installée près de Parme, spécialisée dans les produits laitiers.

Son entrée en bourse, dans les années 90, lui donne des moyens supplémentaires de se développer, et la PME se transforme du jour au lendemain en multinationale agressive sur tous les continents, allant jusqu'à compter 36000 salariés dans une trentaine de pays.

Dans le film, on voit clairement le choc des cultures :

  • celle d'une famille de notables enrichis, disposant de solides relais politiques, solidement enracinée dans sa région, avec son management à l'ancienne, et Avec la folie des grandeurs – qui se traduit par comme l'achat d'un club de foot, d'un jet privé ;
  • celle de la mondialisation avec la conquête des nouveaux marchés, ici ceux de l'Europe de l'Est et de la Russie après la chute du mur de Berlin ;
  • celle de la finance avec l'arrivée dans le groupe d'une nièce ambitieuse et agressive, bardée d'un MBA en « fusions-acquisitions », qui bouscule, dans tous les sens du terme, le vieux gestionnaire traditionnel.

Tout cela, on s'en doute et on le sait dans la réalité, se termine en fracas, dans la cavalcade en milliards de dollars, vrais et faux, passés par les paradis fiscaux, les montages financiers qui brouillent les pistes, et une faillitte frauduleuse, spectaculaire, catastrophique pour toute une région, pour l'Italie.

Et surtout pour les dizaines de milliers de salariés et de petits épargnants qui croyaient du comme fer au miracle Parmalat.

Ce film, qui tourne autour de quelques personnages-clés, et en particulier le directeur financier, l'« ingeniere Botta », incarné par Toni Servello, dévoué corps et âme à une entreprise qu'il ne possède pas, mais dont il est convaincu que le succès est bon pour Parme, bon pour l'Italie.

A n'importe quel prix, même celui de la combinazione, c'est-à-dire de petits et gros arangements avec la loi, certain de retomber sur ses pieds grâce aux appuis politiques.

En 2003, lorsque le scandale a éclaté, toute l'Europe a assisté sur le mode rieur « Ah, ces Italiens »... Sans réaliser que ce que Parmalat révélait, tout comme le scandale Enron aux Etats-Unis, c'est un changement de modèle du capitalisme au profit de la finance, dont nous vivons aujourd'hui les conséquences.

Et plus personne ne rigole. Sauf en allant au cinéma...

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22