Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 19:52

LEMONDE | 12.11.11 | 11h36   •  Mis à jour le 12.11.11 | 18h50

 

 

Vue de l'Assemblée nationale, lors de l'hommage à Patrick Roy, député PS mort d'un cancer le 3 mai.

Vue de l'Assemblée nationale, lors de l'hommage à Patrick Roy, député PS mort d'un cancer le 3 mai.AFP/PIERRE VERDY

En demandant au Parti socialiste de limiter à 67 ans l'âge de ses candidats aux élections législatives de 2012, Arnaud Montebourg a peut-être voulu faire un "coup" et jouer au "chevalier blanc", comme le lui a reproché Martine Aubry, mardi 8 novembre, au bureau national du PS. Il n'empêche : le député de Saône-et-Loire exagérait à peine, la veille, en agitant, dans une lettre adressée à la première secrétaire du parti, le spectre d'une Assemblée nationale "monopolisée par des élus sexagénaires et masculins".

En France, l'âge moyen des députés est aujourd'hui de 59 ans et cinq mois. Au début de la législature, en juin 2007, il était donc de 55 ans. C'est un record : l'Assemblée actuelle est la plus âgée de la Ve République. L'âge moyen y est plus élevé d'un an que dans les chambres issues des élections de 1973 et de 2002, qui étaient jusque-là les plus gérontocratiques.

A ce jour, les deux Assemblées les plus jeunes de la Ve République restent celles de 1958 et de 1981. Dans la première, formée deux mois après l'adoption par référendum de la nouvelle Constitution, l'âge moyen, au début de la législature, était de 49 ans. Dans la seconde, marquée par un profond renouvellement générationnel lié à la première victoire de la gauche depuis 1958, il frôlait les 50 ans.

72 % DES DÉPUTÉS ONT PLUS DE 60 ANS

Depuis 1981, l'âge moyen des députés a augmenté d'un peu moins d'un an, en moyenne, à chaque élection générale. L'introduction de la proportionnelle, en 1986, n'a pas infléchi la tendance : les députés élus cette année-là, en majorité de droite, avaient, en moyenne, un an et demi de plus que ceux élus en 1981. A l'inverse, le retour a au scrutin uninominal à deux tours, en 1988, au lendemain de la réélection de François Mitterrand, n'a pas été un facteur de vieillissement, contrairement aux craintes des contempteurs d'un mode de scrutin qui favorise les notables. En 1988, l'âge moyen des députés en début de mandat était même inférieur de quatre mois à ce qu'il était après les législatives de 1986.

Dans l'Hémicycle, les barbons et les jouvenceaux se répartissent de façon assez équilibrée entre la droite et la gauche : 8,8 % des élus du groupe UMP ont plus de 70 ans, alors qu'ils ne sont que 3,6 % à dépasser ce seuil dans le groupe socialiste. Parmi les 60-70 ans, c'est l'inverse : 45,2 % des députés socialistes se situent dans cette fourchette, ce qui n'est le cas que de 38,4 % des élus UMP.

Les autres groupes présentent des profils divergents. Avec ses 24 élus, celui du Nouveau Centre est le seul où la part des moins de 60 ans dépasse 60 %. Quant au groupe de la Gauche démocrate et républicaine, qui rassemble les 25 députés du Parti communiste, du Parti de gauche et d'Europe Ecologie-Les Verts, il présente le profil inverse : à eux seuls, les plus de 60 ans constituent 72 % du total.

Si la gauche et la droite peuvent difficilement s'attaquer sur l'âge de leurs députés respectifs, il n'en a pas toujours été ainsi. Dans un récent article publié par la revue en ligne La Vie des idées, les politologues Abel François et Emiliano Grossman ont montré que, de 1958 à 1973, les députés de gauche avaient, en moyenne, six ans de plus que ceux de droite. A l'inverse, en 1978 et 1981, la progression de la gauche, notamment socialiste, s'est traduite par un fort rajeunissement de ses troupes. Au lendemain des législatives qui ont suivi la victoire à la présidentielle de 1981, les députés de gauche avaient 47 ans en moyenne, ceux de droite, 56 ans.

EN ALLEMAGNE ET EN SUÈDE, LES MOINS DE 40 ANS MAJORITAIRES

Comme l'a rappelé le sociologue Louis Chauvel, le cas de la France est singulier. A l'Assemblée nationale, les élus de moins de 40 ans sont neuf fois moins nombreux que ceux de plus de 60 ans. Le rapport n'est que d'un à trois à la Chambre des communes, au Royaume-Uni, et à la Chambre des députés, en Italie. En Allemagne, en revanche, les moins de 40 ans sont 1,5 fois plus nombreux au Bundestag que les sexagénaires et leurs aînés. Et au Riksdag, en Suède, ils sont deux fois plus nombreux.

L'une des idées évoquées pour rajeunir l'Assemblée est la limitation du nombre de mandats successifs. Aujourd'hui, 41,4 % des députés UMP en sont au moins à leur troisième mandat. Ils sont 45,2 % dans ce cas au sein du groupe socialiste.

Certaines générations de députés ont la vie plus longue que d'autres. C'est notamment le cas de celle entrée au Palais-Bourbon en 1978, à la faveur de législatives perdues de peu par la gauche. Après six mandats, en 2002, ils étaient encore 5,7 % de cette génération à siéger sur les bancs de l'Assemblée nationale. Les députés élus en 1981 n'ont, en revanche, pas connu la même longévité : seuls 2,2 % exercent actuellement un septième mandat.

Thomas Wieder

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Informations diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22