Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 18:13

 

Rue89 - En images

  29/11/2012 à 14h45

 

 

Camille Polloni | Journaliste Rue89

Dix prévenus comparaissent à partir de ce jeudi après-midi à Paris pour leur participation supposée à la surveillance illégale d’Olivier Besancenot en 2007 et 2008. Il s’agira pour le tribunal de démêler la chaîne des responsabilités et d’établir qui, parmi ces personnes, a franchi les limites de la loi.

La star de ce procès, c’est Antoine Di Zazzo, le patron de SMP Technologies, fabricant du Taser. Colérique, le procès facile (il en a perdu un contre Rue89), il ne supporte pas qu’on mette en cause ses technologies. Quand en 2007, le porte-parole de la LCR clame au « Grand Journal » que le Taser a fait « des dizaines de morts aux Etats-Unis », Antoine Di Zazzo est agacé.

Un cabinet de détectives


Olivier Besancenot, à un metting du NPA à Toulouse, le 17 avril 2012 (LANCELOT FREDERIC/SIPA)

Dès ce moment, les versions divergent. Le patron de SMP Technologies affirme que pour assigner Olivier Besancenot en diffamation – ce qu’il a fait, et Besancenot a été relaxé – il avait besoin de son adresse postale. Il demande alors au cabinet de détectives privés Dussaucy-Batana de « loger » le facteur trotskiste.

Pour Antoine Di Zazzo, l’affaire s’arrête là. Il a payé pour l’adresse. Les actes supplémentaires visant à connaître en détail la vie de Besancenot, pendant plusieurs mois, ne le concernent pas : ce sont les détectives qui ont fait du zèle. Ou qui ont monté « un traquenard » pour le faire tomber.

Les détectives, eux, ne comptent pas porter seuls le chapeau. Ils chargent Di Zazzo, « véritable donneur d’ordres » de toutes ces recherches selon l’accusation. Un rapport de surveillance sur Olivier Besancenot et ses proches, courant d’octobre 2007 à janvier 2008, a été saisi au siège de SMP Technologies, semblant accréditer cette version des faits.

La Porsche Cayenne invisible

Sur le banc des prévenus, outre Monsieur Taser, Gérard Dussaucy et Sophie Batana, se retrouvent plusieurs personnages qui témoignent du lien trouble entre policiers, fonctionnaires retraités et renseignement privé :

  • les détectives privés auraient eux-même sous-traité une partie de la mission à d’autres détectives, le cabinet Arcole (deux anciens policiers) ;
  • pour recueillir des données bancaires, fiscales et automobiles (confidentielles) sur Olivier Besancenot, les prévenus auraient traité avec un agent des impôts, un policier affecté aux douanes et un ancien du même service, un policier détaché au Crédit Lyonnais et un brigadier-major de Mantes-la-Jolie. (Voir le schéma.)

Comme l’écrit Mediapart, « l’affaire Besancenot vient donc rappeler la persistance de liens incestueux entre barbouzes reconvertis et policiers en activité ».

Dans quel but ? Discréditer l’ancien chef de file de la LCR en révélant des contradictions entre son personnage public et son train de vie avantageux. Les limiers n’ont rien trouvé, alors qu’ils rêvaient d’une Porsche Cayenne.

Malheureusement pour eux, Olivier Besancenot a appris qu’il était espionné grâce à un journaliste de L’Express, puis porté plainte. Aujourd’hui, il déplore que « tout le monde se renvoie la balle ».

Les prévenus sont poursuivis pour « complicité de violation de secret professionnel, accès frauduleux à un système de données et détournement de finalités de données », en tant qu’auteurs ou complices des faits.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Informations diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22