Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 22:07

LEMONDE.FR avec AFP | 22.12.11 | 08h04   •  Mis à jour le 22.12.11 | 08h58

 
 

 

Anna Hazare lors d'une conférence de presse, le 4 novembre.

Anna Hazare lors d'une conférence de presse, le 4 novembre.AP/Gurinder Osan

Le gouvernement indien devait présenter jeudi 22 décembre au Parlement deux projets de loi clés, dont un texte anticorruption très attendu par l'opposition qui presse le pouvoir, accusé d'immobilisme, de durcir la législation actuelle. Au coeur des attentes parlementaires, ce texte prévoit la création d'un médiateur de la République aux pouvoirs renforcés qui lui permettraient de poursuivre des élus et des fonctionnaires convaincus de corruption.

Mais l'opposition estime que ses prérogatives sont réduites. Elle réclame qu'il puisse enquêter sur le premier ministre, indépendamment du Bureau d'enquête criminelle (CBI), sous contrôle du gouvernement.

GRÈVE DE LA FAIM

Une première mouture présentée pendant l'été avait jeté des millions d'Indiens dans la rue, écoeurés de subir la corruption au quotidien, et galvanisés par un charismatique militant de 74 ans qui jeûna en public pendant 12 jours. Ce militant, Anna Hazare, qualifiant le nouveau texte de "trahison", a menacé d'observer une nouvelle grève de la faim de trois jours à partir du 27 décembre à Bombay si une réforme n'était pas adoptée avant la fin de la session parlementaire d'hiver.

>> Lire le décryptage "Inde : un héros anti-corruption qui galvanise ou exaspère"

Cette session s'achève normalement jeudi mais elle a été exceptionnellement prolongée jusqu'au 29. Le gouvernement a approuvé le nouveau projet de loi mardi et Sonia Gandhi, présidente du parti du Congrès au pouvoir, a appelé les parlementaires à le voter.

"FOOD SECURITY BILL"

Un autre texte soumis au Parlement jeudi concerne une subvention alimentaire pour des centaines de millions de personnes, un projet populiste extrêmement coûteux qui pèsera sur les finances publiques, selon ses opposants.

La "Food Security Bill" ou loi pour la sécurité alimentaire fournirait des provisions mensuelles de blé, de millet et de riz bon marché à 64 % des 1,2 milliard d'Indiens, soit environ 770 millions de personnes. Il augmenterait les subventions annuelles pour l'alimentation de près de 4,1 milliards d'euros (280 milliards de roupies) pour les porter à 14 milliards d'euros.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Inde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22