Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 20:36

 

Leberry.fr

  -Cher > Pays de Vierzon > Vierzon 28/05/13 - 12h50

 

Déjà une vingtaine de mains vertes comptent proposer d’incroyables comestibles à qui passera devant leur domicile le 1 juin. - cmarilleau

Déjà une vingtaine de mains vertes comptent proposer d’incroyables comestibles à qui passera devant leur domicile le 1 juin. - cmarilleau

Le concept fait un carton en Angleterre. Alors pourquoi pas à Vierzon ? Il vous suffit de proposer d’incroyables comestibles à votre balcon, votre fenêtre…

L'idée d'Incroyables Comestibles (*) peut paraître saugrenue et pourtant, elle est chargée de symboles et bien plus concrète qu'on ne peut l'imaginer.

« Le 1 er juin, vous installez devant chez vous, sur votre espace privé donnant sur la voie publique, un bac dans lequel vous plantez ce qu'il vous plaît. Des légumes, des fruits, des fleurs… Avec le panneau "nourriture à partager, servez-vous, c'est gratuit". Et si ça marche bien, on le fera tous les mois. »

 

Rendez-vous le 1er juin devant chez soi avec des contenants originaux

Nathalie Averty croit en son projet, monté avec son amie Charlotte Billon, avec qui elle avait lancé une association pour le maintien d'une agriculture paysanne (Amap) il y a quelques années à Vierzon. L'esprit est le même : mieux manger, partager, penser circuits courts. L'autosuffisance des territoires, la production locale respectueuse de l'environnement et la gratuité sont mises en valeur : « Changer et essayer un autre modèle, celui du partage, de l'abondance et de la solidarité. Pas seulement parce qu'on est en temps de crise, mais aussi pour changer le rapport entre les gens. »

Et Nathalie Averty d'arguer : « Certains ont de beaux jardins et trop de légumes, d'autres ne peuvent même pas semer parce qu'ils ont toujours vécu dans des immeubles… On veut que la journée soit vraiment l'occasion pour les gens de se parler autrement. Ce n'est qu'une petite graine semée dans la terre de nos idéaux, mais c'est une graine ! Le principe existe déjà avec les livres mis à disposition dans des lieux publics. »

Nathalie et Charlotte ont utilisé leur réseau amical pour donner envie à un maximum de personnes de participer à cette grande opération de plantation. Mais elles espèrent bien que d'autres habitants leur feront la bonne surprise de jouer le jeu. Le jour même, elles auront bien sûr mis à disposition leurs propres incroyables comestibles et arpenteront les rues de la ville pour prendre en photo les plus belles offrandes alimentaires.

Avis à ceux qui souhaitent se démarquer : un concours est lancé pour concocter le plus beau contenant à légumes ou à fleurs. « Nous avons envie que les gens s'amusent. L'événement étant déjà original et joyeux de par la manière dont on propose les comestibles, autant que les récipients le soient aussi ! », explique Charlotte. Briques de jus d'orange, bassines, chaussures… Tout est bon pour supporter les futures plantations.

Les deux initiatrices aimeraient rendre hommage aux inventeurs anglais du concept en reproduisant le support original de pousses de ciboulette qui a rendu célèbre l'opération, à savoir des escarpins rouge vif… « Si vous avez des chaussures à talons similaires, ce serait super pour qu'on fasse, nous aussi, une photo ! »

Après un premier appel dans leur réseau privé, les deux femmes se sont rendu compte que beaucoup de futurs participants se demandaient quoi planter. « On est conscient qu'en ce moment, rien ne pousse. Ce qu'il faut voir, c'est la symbolique du projet… Mais on peut sans aucun problème mettre à disposition des fleurs ou des légumes de son jardin. »

« Il ne faut pas attendre que la solidarité revienne grâce à un parti politique, il faut que les gens s'approprient leur façon de manger et de produire », assure un habitant de Massay qui compte présenter des comestibles devant sa maison de ville.

Et Charlotte d'ajouter : « Dans ce même esprit, on aimerait que les arbres plantés par notre municipalité soient des fruitiers, pour que chaque habitant qui paye ses impôts puisse se servir en fruits. On devrait avoir ce droit de regard. Cela se fait déjà à Saint-Laurent et ça marche très bien. »

 

Christelle Marilleau

 

(*) De plus en plus de villes françaises tentent l'aventure. Plus d'informations sur le site incredible-edible.info.

PratiqueUn pique-nique est organisé pour réunir tous les participants aux jardins partagés, rue du Grand-Clément, le 1 er juin. Contacts pour les escarpins : Charlotte Billon au 02.48.71.42.14 et Nathalie Averty au 09.51.91.08.00.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22