Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 15:49
Rue89 - Vis ma vie de « 1% » 23/11/2011 à 15h06
 Lea Lescure - journaliste


Une femme promène des chiens à New York (Jackyembarr/Flickr/CC)

(De New York) Thomas et Nathalie sont deux petites mains qui travaillent directement pour les fameux « 1% » (de super-riches) dénoncés par le mouvement « Occupy Wall Street » : il est garde du corps dans une agence de sécurité privée spécialisée grosse fortune, elle est « dog-sitter », c'est-à-dire nounou pour chiens, salariée par une entreprise de luxe.

Artiste de cirque et danseuse contemporaine, ils sont arrivés de France à New York en 2006. Ils ont rapidement dû trouver un travail alimentaire et ont pris ce qui est venu, et le hasard fait qu'ils travaillent souvent pour les mêmes familles.

1

Thomas, garde du corps

 

« J'ai été recruté grâce à ma carrure [Thomas est porteur en cirque, ndlr], et parce que je parle couramment quatre langues dont l'arabe. Mon job consiste à accompagner des clients dans leurs déplacements, à contrôler et neutraliser leurs espaces professionnels et privés. Et assez souvent, à les rassurer. Selon les services, je gagne entre 40 et 80 dollars [30 et 60 euros] de l'heure après prélèvement de l'entreprise. Plus pourboires. »

La peur depuis la marche des millionnaires

En 2008, au pic de la crise économique, Thomas avait constaté une forte augmentation de sa clientèle. Il observe depuis quelques semaines le même phénomène :

« Avec la persistance d'“Occupy Wall Street”, on m'assigne de nouveaux clients, patrons dans la banque et la finance. En ce moment, je fais face à des demandes nouvelles : superviser le transport de biens comme des lingots d'or ou des œuvres d'art vers un aérodrome privé, ou accompagner les enfants et leurs nourrices à l'école par peur du kidnapping. »

Contacté par téléphone, le patron de Thomas, qui souhaite rester anonyme, confirme :

« Depuis la marche des millionnaires du 11 octobre [une manifestation organisée par “Occupy Wall Street” qui défilait devant les domiciles de dirigeants, ndlr], je reçois de nombreux appels paniqués de nos clients, qui demandent des devis pour renforcer la sécurité de leur portail, ou faire appel à un garde du corps 24 heures sur 24 en plus de leur gardien. »

 

 

La marche des millionnaires du 11 octobre 2011

Thomas passe la plupart de son temps de travail en tête à tête avec ses clients :

« Mais on ne se parle pas beaucoup. Certains me sollicitent très souvent, même durant leurs “ vacances ” familiales dans les Hamptons. Je ne vois pas trop la différence : ils restent pendus à leurs Blackberrys et ne s'offrent pas de temps de loisirs. »

2

Nathalie, nounou pour chiens

 

Autre contexte pour Nathalie, qui intervient plutôt au niveau domestique :

« J'ai plus à faire aux femmes de businessmen. Mon entreprise propose des services ultraluxueux pour animaux, du type toilettage, service spa, acupuncture et massage, “bootcamps” [camp d'entraînement, ndlr] pour chiens gras.

La clientèle est surtout installée dans l »Upper West Side ou dans les banlieues ultrafriquées. Je gagne environ 1 400 dollars [1 000 euros] par mois pour un mi-temps, pourboires compris. J'ai eu le poste parce que je suis capable de courir 2 heures avec cinq chiens, et que je parle français : certaines clientes américaines exigent que j'apprenne à leurs chiens à obéir à des ordres en français, c'est plus chic. »

Nathalie aime les chiens mais trouve certaines requêtes « un peu ridicules », comme leur mettre des chaussons aux pattes parce qu'il neige ou leur faire des brushing quotidiens. Même si elle fréquente plus souvent les employés de maison que ses patronnes, elle est tenue de « bien s'entendre avec elles ».

Parfois, elle les accompagne pendant un trajet court : Nathalie tient le chien et ses patronnes « lui parlent. Pas à moi, au chien ».

Ambiance tendue depuis quelques semaines

L'ambiance est plus tendue depuis quelques semaines. Nathalie explique :

« J'ai une collègue qui s'est fait virer sans préavis parce qu'elle avait pris part à “Occupy Wall Street” à Zuccotti Park, et apparaissait sur une photo qui a tourné dans les médias. Suite à ça, on a tous dû remplir et signer un questionnaire nous demandant ce qu'on pensait du mouvement. »

Elle a édulcoré son propos dans le questionnaire. Et sinon, elle en pense quoi justement ?

« Je suis d'accord avec les idées générales, les 99%, la démocratie directe et l'égalité de l'éducation. Au début, je me rendais aux réunions, mais c'est rapidement devenu brouillon : il y a beaucoup de squatteurs qui profitent de la nourriture gratuite, les militants peinent à s'entendre sur une seule proposition. C'est devenu un passage obligé pour les touristes entre Ground Zero et la statue de la Liberté. »

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22