Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 22:36

ladepeche.fr

Publié le 21/12/2011 08:30 | De notre envoyé spécial en Grèce, Pierre Challier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Grèce a aussi ses Indignés. à Thessalonique, ils avaient même leur squat jusqu'à la semaine passée puisqu'ils s'étaient installés dans l'ancien hôpital des Filles de la Charité Saint-Vincent de Paul, fermé depuis des années. Le 13 décembre, ils en ont été expulsés par la police, à la demande des sœurs. Mais se sont vu payer l'hôtel pour 20 jours afin d'éviter tout scandale avant Noël.

A Thessalonique, la rue Frangon, c'est la « rue des Francs », l'autre nom des catholiques, en Grèce. Et rue Frangon, il y a donc l'église de l'Immaculée conception, avec la Vierge de Lourdes qui vous accueille dans sa grotte, devant. Quant à ce grand immeuble sans lumière, derrière ?

Autrefois tenu par des sœurs françaises, c'est l'hôpital des Filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul. Fermé depuis des années. Des pauvres ont donc décidé de le squatter il y a deux mois. Un bombage « Todos para Todos », en espagnol dans le texte, sous titré en grec sur la façade : ici règne désormais l'esprit des Indignés. Et cette musique de l'insoumission qu'est le rébétiko, «blues» grec profond, vous y accueille dès l'entrée.

Police antiémeute

« L'état avait repris l'hôpital en le louant aux sœurs, soi-disant pour y faire un grand centre médical, mais il n'a rien fait. Alors on s'y est installé pour créer un lieu d'hébergement social, axé aussi sur la culture, avec des cours de langues et d'alphabétisation, parce que l'éducation est un facteur essentiel de survie. On vit grâce à la solidarité des commerçants du quartier », résume Liuben, 48 ans, l'un des fondateurs.

Bulgare, homme de théâtre, il soulève alors son pull et montre son ceinturon comme un symbole de « résistance au système ». « C'était celui d'un soldat russe à Stalingrad ». Rendez-vous est pris pour le lendemain, afin d'assister à une classe. Mais le lendemain… ce sont des policiers en tenue antiémeute qui occupent l'ancien hôpital.

« Cela s'est passé très courtoisement et on s'est fait avoir en beauté » résume Nasos, 40 ans, cuisinier au chômage, assis sur le lit de l'hôtel où il a été provisoirement relogé avec Liuben et d'autres squatters. « La police est arrivée à 8 heures et nous a priés de sortir. Ils l'ont fait à la demande du propriétaire. Il n'y a eu aucune violence. Et pour qu'il n'y ait pas de scandale public avant Noël, la congrégation catholique nous a payés 20 nuits d'hôtel. Nous serons à la rue le 2 janvier. Mais nous ne demandions ni la charité ni l'hôtel, tout le contraire même. Le squat voulait défendre une alternative sociale, or c'est bien ça qu'ils veulent cacher en nous renvoyant de force à une image d'assistés » analyse-t-il, fâché par « la manip ».

Au téléphone, la voix de Sœur Marie Soudy, économe à Marseille des Filles de la Charité Saint Vincent de Paul, province France Sud dont dépend la Grèce, est soudain très contrariée…

Elle explique : « l'hôpital est en cours de vente à une autre congrégation catholique. Nous ne pouvons pas accepter cette occupation. Imaginez le risque. Pour nous, en cas d'accident, il y a un problème d'assurance, surtout là-bas. Et puis l'état grec ne nous a pas payé le loyer ces dernières années, c'est tout à notre charge… »

Où sont passés les sous ?

Pourtant, l'Europe aurait versé à la Grèce « 12,56M€ de subventions pour le projet », assurent les expulsés et les profs qui les soutiennent, demandant «ce qu'est devenu cet argent puisque en 10 ans rien n'a été fait ? »… Près du squat vide, la Vierge de Lourdes reste songeuse. De son temps, c'était la famille de Bernadette Soubirous, grevée de dettes et épuisée par la maladie, qu'on avait mise à la rue.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Grèce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22