Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 14:52

Marianne - Panagiotis Grigoriou - Tribune | Vendredi 16 Décembre 2011 à 12:01

 

En Grèce, la crise et la tristesse sont entrées dans la culture. Même les agences publicitaires les intègrent dans leurs spots. L'anthropologue et blogueur Panagiotis Grigoriousur nous fait vivre le quotidien d'une Grèce en crise.



( bank of greece - Optim - wikimedia - cc)
( bank of greece - Optim - wikimedia - cc)
Ce matin à la radio on découvre les vœux de la nouvelle ère : « Bonnes fêtes, et la liberté pour 2012 ». Les publicités s'y adaptent également : « La crise amène la tristesse. Si vous voulez retrouver un visage joyeux, venez découvrir nos boutiques... »
Tristesse, maître mot de la matrice culturelle ambiante, mais aussi réalité psychologique. C'est cette tristesse qui m'a frappé en revenant ici, après la parenthèse parisienne. J'ai même eu l'impression qu'en quelques jours seulement, le regard des passants chez nous, s'est vidé d'avantage. Tristesse alors et résignation. Les gens renferment leurs coquilles existentielles car elles sont désormais vides d'argent et d'espoir. On va se retrouver peut-être durant les fêtes, et encore, puis on verra. Les fêtes, façon de parler. Même la mairie d'Athènes a vu ses décorations dans le symbolique. Pas d'arbre sur la place de la Constitution, d'ailleurs, qui n'a pas oublié, que celui de l'année 2008, a été brulé par les émeutiers.

Sur cette place historique, face au Parlement de toutes les hystéries, on ne rencontre plus la foule socialement multicouche des indignés de jadis, occupant également le bitume. Mais c'était l'été. La voie est désormais libre à la circulation, les acheteurs de prestigieuses autos peuvent alors parader. Parmi eux, nombreux sont ceux qui ont versé leur contribution aux excédents de la balance commerciale de l'Allemagne, si chère à Angela Merkel mais payée par nous tous. Ceci dit, on peut encore garer Mercedes et autres Porsche dans la rue à Athènes, mais on se méfie. Déjà, le regard des autres a changé. Et il n'y a pas que le regard. La nuit du 23 Novembre le député P.S. Spyros Kouvelis, est repéré par des inconnus au moment ou il entre dans une voiture, une luxueuse Lexus. Les inconnus le reconnaissent et l'attaquent. Il a été violemment tabassé et il a subi le vol de ses affaires. Mais hier, ces inconnus, par le biais d'internet (sur le site http://athens.indymedia.org, et par un communiqué relayé par la presse, photos à l'appui, par exemple par le journal Kathimerini, www.kathimerini.gr ) ont revendiqué leur acte; lui conférant un caractère politique :

« La nuit du 23 novembre nous avons repéré le député du flico-P.S. S. Kouvelis, il était en train de monter dans une voiture hyper luxueuse, une Lexus, probablement la sienne. Sans hésiter, nous avons décidé de l'attaquer. Nous l'avons tabassé et nous l'avons volé, après tout, les politiques également, ils pratiquent le vol. Dans sa sacoche que nous avons saisi, nous avons trouvé, un ordinateur portable, des documents du flico-P.S., des stylos de luxe, des cartes bancaires correspondant à des comptes, présentant un solde positif à hauteur de 90.000 euros (!!!), et sa pièce d'identité de parlementaire. Ce qui nous a surpris, est qu'il y avait dans son sac également, plein de préservatifs, ils lui servaient à quoi à ce vieux crouton ? Notre acte, constitue une réaction à la violence que nous subissons chaque jour. Liberté à nos camarades. Dans notre lutte, nous saluons aussi nos compagnons emprisonnés. Faisons violence à la violence du pouvoir. Anarchistes Inconnus ».

Je dois en déduire au moins, que les présumés anarchistes ne conçoivent pas que les hommes âgés peuvent aussi avoir une vie sexuelle, et les femmes alors ? Drôle d'anarchistes, non ? Puis, comment ont-ils fait, pour connaître le solde des comptes, liés aux cartes bancaires du député ? En lui faisant avouer son numéro de code ? Spyros Kouvelis de son coté, a évidemment porte plainte, et il a déclaré à la presse que cette affaire est un malheureux cas de vol avec violence et rien de plus.

En tout cas, moins de vingt quatre heures après la mise en ligne de cet épisode, on apprend ce matin que le bureau politique de l'actuel Ministre de la justice (Miltiade Papaioannou – P.S.), a été visé par des inconnus qui ont utilisé des explosifs, l'explosion a eu lieu durant la nuit précédente, un acte, ayant causé seulement des dégâts matériels légers (www.kathimerini.gr ).

Je n'ai pas entendu hier, un seul commentaire compatissant envers le député Kouvelis, me rendant chez Petros, le petit garagiste d'un quartier proche du centre. Je me suis enfin décidé à faire la vidange de ma voiture, millésime … 1992. Après négociations, il a facturé 40 euros TTC, filtre compris. Le garage tourne assez bien. Les gens gardent leurs vieilles autos et inéluctablement il y a des pannes. Mais comme certains de ses clients n'arrivent plus à régler leurs factures, Petros a loué un terrain clos, où il stocke les véhicules appartenant aux mauvais payeurs : «Sans paiement complet je ne restitue plus les bagnoles, entre 2010 et 2010 je suis passé de 10% à 40% de factures impayées, cela devenait ingérable. Sans compter sur la rapacité du fisc. Je déclare tout, j'établis une fiche d'entrée pour chaque voiture, et il y a toujours facture. Mais le fisc n'en tient plus compte et il m'impose à sa guise, considérant d'emblée que j'ai un chiffre d'affaires supérieur, à hauteur de 35%. Ils ont même souligné que le fait d'employer deux personnes à temps plein n'arrange pas le calcul. Je dois donc licencier ou quoi ? Je finirai par licencier et je garderai mon petit garage tout seul, diminuant ainsi mon chiffre d'affaires. Salopards, ils veulent notre mort, économique et physique, regardez bien, l'épicier voisin, il a fait faillite, il n'a pas réouvert après Aout. Finalement, ces anarchistes ont eu quelque part raison avec le député, vous avez vu les nouvelles … moi je n'irais pas jusqu'à' la violence, mais enfin ...».

En effet, la dernière fois que je m'étais rendu chez Petros, j'avais acheté un journal chez l'épicier voisin, c'était en avril ou en mai et il faisait aussi presse relais. À présent, je me demande même si faire vidanger le vaillant moteur essence 1,6 de ma Daihatsu a encore un sens. Elle n'a pratiquement pas bougé depuis Octobre, et je ne sais pas par quel miraculeux new deal, j'arriverai à remplir son réservoir à 1,65 euros le litre. J'hésite même, à déposer ou pas, les plaques d'immatriculation au service des cartes grises, l'immobilisant ainsi durant une année, car la vignette 2012 pour cette auto s'élève à 265 euros, pour cette imposition; l'État ne tient plus compte de  l'âge des véhicules et nous payons tous plein pot.

Mais voilà qu'il s'agit bel et bien des pots cassés finalement La discussion chez le garagiste portait également sur ces dizaines de milliers de plaques d'immatriculation, déposées auprès des services de l'État. «Ils sont idiots ou quoi, lorsqu'une voiture disparaît de la circulation, toute une gamme de services et de produits disparaît à son tour, faisant perdre de la TVA et de la TIPP à l'État...» dit Petros. Dans la presse de ce matin on y revient (Elefterotypia, www.enet.gr ), «seulement 5% des voitures dont les propriétaires déposent les plaques, sont des grosses cylindrées, il y a une augmentation de 200% par rapport à 2010, il s'agit de voitures allant de 1000 à 1400 cm3, les gens n'arrivent plus à les entretenir, explique un fonctionnaire lors de la réception des … déposants», note Elefterotypia dans son le reportage.

Cette semaine, même la Troïka fait semblant de nous comprendre. Hier, ses cadres ont audité les ministères du Protectorat. Ils ont déclaré qu'il ne faut plus imposer les Grecs car leur capacité en la matière, s'est épuisée, au contraire, il faut faire des économies et ainsi réduire les salaires dans le pays et évidemment, le nombre de fonctionnaires. D'ailleurs, la Troïka est en colère à ce propos. Le plan gouvernemental dit «de mise en réserve» dans la fonction publique fut annulée dans les faits. Initialement, il était prévu la «mise en réserve» obligatoire pour 20.000 agents du public, se trouvant souvent proche de la retraite. Durant un an, ces «réservistes» vont se contenter du 60% de leur solde et ensuite c'est le chômage sans indemnités. Finalement, les intéressés se sont (légalement) débrouillés pour se retrouver en régime de préretraite, et ceci par milliers. Il n'y a pas eu, un millier de vrais «réservistes», eh oui, l'administration n'écoute plus les ministres et les reformes à la hache passent mal.

Mais c'est n'est pas pour autant la pre-révolution, si chère aux partis de la gauche. Néanmoins, toutes les formes possibles de la rage sont là. Finalement, il semblerait que la tristesse n'arrange rien lorsqu'on veut se frayer un chemin vers la deuxième, la troisième … ou la quatrième voie vers le socialisme ou vers la social-démocratie. Les mendiants gisant sur nos trottoirs ne provoquent plus d'état d'âme chez les passants car ils sont devenus invisibles. La visibilité sociale est ainsi assez mauvaise, celle de l'économie encore plus. L'immeuble abritant l'Ambassade de l'Argentine ici à Athènes est mis en vente, 1200 m2 sur trois niveaux. Si même l'Argentine nous quitte, alors, nous sommes tous mal partis.

 

retrouvez Panagiotis Grigoriou sur son blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Grèce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22