Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 12:01

 

enviro2b.com

 

Publié par Rédaction le 25/02/13
© Enviro2B - Tous droits réservés

 

Sushi saumon

 

Vous avez aimé les lasagnes au cheval, vous aimerez le scandale américain de l’étiquetage des poissons. Un tiers des poissons consommés aux Etats-Unis seraient mal étiquetés, et l’objet d’une gigantesque fraude selon une étude publiée par l’ONG américaine Oceana.

Les consommateurs de poissons ont du « sushi » à se faire. Réalisée par une association écologiste de protection des océans, l’analyse ADN de 1 215 échantillons d’aliments collectés dans 674 magasins et restaurants outre-Atlantique est édifiante. Globalement, 33% des échantillons se révèlent mal étiquetés, ce pourcentage montant même à 52% en Californie.

L’étude met au jour une fraude généralisée et extrêmement rémunératrice permettant de vendre aux consommateurs des poissons bon marché pour des poissons plus nobles. Concrètement, 33% des échantillons se sont révélés non-conformes à l’espèce affichée sur l’étiquette. La palme revient aux échantillons contenant en principe du thon et du vivaneau, suivis par les morues, les flétans et les bars.

La fraude touche également les restaurants, et en premier lieu les établissements de sushis, dont les cartes se révèlent fausses dans 3/4 des cas. Ces fausses informations concernent les espèces, mais aussi l’origine des poissons. Sont ainsi commercialisés comme sauvages, des poissons d’élevage, ou encore des poissons en voie d’extinction comme des poissons non protégés.

L’Europe également touchée

Si aucune étude cette envergure n’a encore été réalisée en Europe, de nombreuses erreurs d’étiquetage ont été déjà été constatées souligne Oceana. En 2011, une étude en Irlande avait révélé que 28% des produits contenant en principe du cabillaud étaient mal étiquetés, et contenaient en fait une espèce moins durable, ou moins chère, du merlan de la goberge et encore du lieu noir. Dans les pays méditerranéens comme l'Espagne, l'Italie et Malte, l'espadon est ainsi souvent remplacé par du requin peau bleue, similaire en goût et en apparence, mais beaucoup moins cher.

« Certains des substitutions de poissons constatées sont vraiment inquiétantes. En plus d'être trompés, de nombreux consommateurs se voient refuser le droit de choisir de consommer les poissons en fonction de leur santé ou des préoccupations environnementales » affirme le Dr Kimberly Warner, auteur du rapport et chercheur à Oceana.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22