Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 16:54

 

Midi Libre
07/01/2013, 17 h 31 | Mis à jour le 07/01/2013, 17 h 40

 

Fermeture à Nîmes du site de Vachaud Distribution : 68 emplois en péril

 

A Nîmes, l’entreprise Vachaud Distribution, spécialisée dans les arts de la table devrait fermer ses portes. Ce matin, les salariés ont débrayé et dénoncé la politique de la nouvelle direction. La suppression du site de Vachaud Distribution entraînerait la suppression de 68 emplois.

En 2004, Vachaud Distribution, une entreprise familiale qui a compté jusqu’à 200 salariés à Nîmes et l’ensemble du groupe Fliba ont été rachetés par le groupe verrier Arc International puis rachetés en août 2012 par le groupe Mutares, un groupe d’investisseurs allemands.

 

 

                                                                            *************************************

 

tract du NPA

 

 

HARIBO UZES
CONTRE LE LICENCIEMEMT
DE J-C. Jolbert
Avec le soutien de PHILIPPE POUTOU
JEUDI 10 JANVIER 2013
USINE HARIBO à UZES

 

 

 

2012 s’est terminée dans l’euphorie pour les riches et les patrons : la Bourse a clôturé l’année avec 15 % d’augmentation en moyenne pour les actions du CAC 40. Renault frôle carrément les 50% de bonus, la Société Générale les 63%. Le Conseil Constitutionnel, ce ramassis de vieux réactionnaires, a annulé la timide mesure
de taxation à 75% des revenus au-dessus de 1 million d’euros prise par le gouvernement Hollande- Ayrault. Par contre, sans vergogne, il a validé le crédit d’impôts de 20 milliards donnés aux entreprises.


Par contre, pour les salariéEs, les destructions d’emplois s’empilent les unes après les autres. Plusieurs milliers
d’emplois seront supprimés dans l’automobile à PSA d’ici 2014, dans la métallurgie à Florange ou encore à Sanofi dans la recherche médicale. Sans compter le nombre record de plus 3 millions du nombre de privés d’emplois (chiffres
officiels…) sur l’ensemble du territoire.

Sans compter les méthodes de gangster pour criminaliser l’action syndicale avec le cas des postiers du 92 ou les patrons poursuivent des grévistes pour ‘’séquestration’’ et ‘’entrave à la liberté du travail’’ ou encore à l’usine d’Haribo
d’Uzès ou un militant de la CGT Haribo est mis à pied sur des dénonciations et la stigmatisation de « jaunes » et du du Patron.

 

Pourtant il devait y avoir « du changement »… En fait, depuis le mois de mai, c’est une terrible continuité malgré les changements de tête à l’Élysée et à Matignon. Une preuve de plus avec l’exercice habituel « des voeux du président
». On n’en attendait pas grand-chose, on n’a pas été déçus. Beaucoup d’autosatisfaction et une feuille de route pour 2013 tout à fait dans la suite de 2012. Pour répondre à la « crise historique
», le président a validé ses grandes décisions de l’année passée : maîtrise des dépenses, mise en place du pacte de compétitivité, soi-disant maîtrise de la finance, le tout évidemment dans un « esprit de justice »... Hollande est formel :

«Nous avons engagé le redressement ».


Il n’est pas sûr que les millions de chômeurs, les salariéEs licenciéEs ou à l’emploi menacé comme à PSA ou à ArcelorMittal ou les sans papiers de Lille en grève de la faim partagent son appréciation. Renvoyant sans honte dos-àdos
la « peur du licenciement » des salariés et la soi-disant « peur de l’embauche » des employeurs, Hollande se réfugie derrière le « tout pour l’emploi, la compétitivité et la croissance » pour mieux faire passer sa politique d’austérité.
Soyons-en assuré, « le cap est fixé» !
Et quoi qu’il en dise, ce n’est pas l’inversion de la courbe du chômage qui nous attend...


Nous pouvons inverser la tendance ! 2013 doit donc être l’année des mobilisations
pour faire reculer ce gouvernement, le Medef et les classes dirigeantes : pour l’emploi et l’interdiction des licenciements, pour réquisitionner les entreprises qui mettent les salariéEs à la rue et les logements vides laissés à la spéculation,
contre les politiques sécuritaires et xénophobes
- notamment au côté des sans papiers - pour l’égalité intégrale, que ce soit le droit au mariage pour touTEs ou le droit des vote des immigréEs aux élections, ou encore pour l’abandon pur et simple du projet d’aéroport de Notre-Damedes-
Landes...Prenons nos affaires en main, comptons sur nos propres forces et engageons notre camp social sur le chemin des contre-offensives sociales et politiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22