Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 21:27

 

France info.fr

le Mercredi 22 Mai 2013 à 08:15

Lecture
Partager

La députée européenne Europe Ecologie-Les Verts, Eva Joly, revient mercredi sur son cheval de bataille : la lutte contre la fraude fiscale. Elle encourage la France et l'Union européenne à suivre l'exemple américain qui, selon elle, lutte efficacement contre les fraudeurs.

 

 

"Les citoyens ne supportent plus que les multinationales ne paient pas d'impôt" Eva Joly © Maxppp


La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la dernière élection présidentielle regrette, mercredi sur France Info, le manque de volontarisme de la France en matière de fraude fiscale. "En cette période d'austérité et de pénurie, on laisse s'échapper 1.000 milliards d'euros par an, c'est incroyable", déplore Eva Joly alors que les 27 dirigeants de l'Union européenne entament ce mercredi un sommet sur la fraude fiscale.

L'exemple américain

L'ancienne juge prend l'exemple des Etats-Unis : "Barack Obama lutte efficacement contre la fraude fiscalité". C'est grâce, pense-t-elle, à cette pression américaine que la Suisse a cédé à son tour et que l'UE cèdera. "L'Union  européenne est le 1er marché au monde. On peut donc fermer les portes de ce marché à une entreprise qui ne respecterait pas les règles en matière de fiscalité", explique la députée européenne.

L'affaire Cahuzac

Eva Joly revient aussi sur l'affaire Cahuzac pour évoquer la transmission systématique des données fiscales de pays à pays. "Si cette mesure avait été appliquée, Singapour nous aurait informés de l'existence de ce compte y compris s'il se cachait derrière une structure fictive".

Pour Eva Joly, sur cette question de la fraude fiscale, "qui est vraiment le combat de (m)a vie", l'opinion publique ne veut plus de compromis.

Enquête fiscale entre les mains du politique

Elle explique avoir refusé la proposition de l'actuel Premier ministre, Jean-Marc Ayrault qui voulait qu'elle rédige un rapport sur cette question : "des rapports, j'en ai déjà fait trois. Aujourd'hui, ce qu'il faut, c'est agir".

L'ancienne juge analyse l'affaire Cahuzac non pas comme la faute d'un homme mais plutôt comme l'aboutissement d'un système qui fait que :" il (Jérôme Cahuzac) a osé devenir ministre du Budget avec un compte en banque pareil".

Pour elle, "ce n'est pas l'administration fiscale qui est en cause mais le fait qu'une enquête fiscale soit maîtrisée politiquement".

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22