Mardi 17 avril 2012 2 17 /04 /Avr /2012 16:37

 

 

 

Le Monde.fr avec AFP | 17.04.2012 à 11h49 • Mis à jour le 17.04.2012 à 15h49

 
 
Le Club des prisonniers palestiniens estime à plus de 4 700, le nombre de Palestiniens emprisonnés en Israël.

Près de douze cents prisonniers palestiniens ont commencé une grève de la faim, mardi 17 avril, dans le "cadre de la Journée des prisonniers", ont indiqué les services pénitentiaires israéliens dans un communiqué. Quelque deux mille trois cents détenus ont également décidé de refuser toute nourriture pendant vingt-quatre heures.

Le ministre de l'Autorité palestinienne chargé des prisonniers, Issa Qaraqaë, avait dit dimanche que ceux-ci protesteraient contre leurs conditions de détention, qui, selon lui, ont empiré. "Nous avons préparé un programme de solidarité avec eux. Notre peuple continuera à lutter jusqu'à la libération de tous les prisonniers", avait-il ajouté. Onze détenus observaient déjà une grève de la faim, dont trois depuis plus de quarante jours, précisait alors le quotidien israélien Haaretz. Quatre d'entre ont été hospitalisés en prison en raison de la dégradation de leur état de santé, a indiqué le Club des prisonniers palestiniens. Selon l'organisation palestinienne de soutien aux prisonniers Adameer, ils n'acceptent de se nourrir que d'eau minéralisée par intraveineuse.

PREMIÈRE ÉTAPE

Des Palestiniens manifestent le 17 avril à Gaza pour exprimer leur solidarité avec les prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Ce mouvement de grève ne devrait constituer qu'une première étape. "Selon nos estimations, 1 600 prisonniers devaient commencer une grève, mais il y a eu des différences d'opinion entre les prisonniers qui ont fait que tous n'ont pas rejoint le mouvement", a déclaré de son côté le ministre Issa Qaraqaë. "Mais ce nombre devrait augmenter dans les jours qui viennent", a-t-il promis. Le président du Club des prisonniers, Qaddoura Farès, a pour sa part affirmé, lors d'un rassemblement de 3 000 personnes à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, que "1 500 prisonniers de tous les mouvements" palestiniens ont cessé de s'alimenter et d'autres devraient rejoindre le mouvement. Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les grandes villes de Cisjordanie et de la bande de Gaza pour soutenir les grévistes.

Les services pénitentiaires israéliens ont, pour leur part, affirmé "avoir connu des grèves de la faim dans le passé et être prêts à y faire face à nouveau", précise le communiqué. Pour l'administration pénitentiaire israélienne, le refus de nourriture n'est considéré comme une grève de la faim que s'il dure au moins quarante-huit heures.

LIBÉRATION DE KHADER ADNANE

Hanaa Chalabi a été libérée le 1er avril 2012, après 43 jours de grève de la faim.

Hanaa Chalabi, libérée en avril après une grève de la faim de 43 jours, a encouragé mardi les prisonniers dans leur mouvement. "Nous appelons les masses palestiniennes à exercer une pression populaire sur la puissance occupante afin d'améliorer les conditions des prisonniers, mettre fin à la détention administrative et obtenir la libération des prisonniers malades", a exhorté la jeune femme de 30 ans, accusée par Israël d'être un "agent du djihad mondial". Originaire de Jénine, en Cisjordanie, elle a été exilée pour trois ans dans la bande de Gaza.

"Les prisonniers poursuivront leur grève de la faim jusqu'à ce que leurs revendications soient satisfaites parce que c'est le seul moyen, comme l'a montré mon expérience et celle du cheikh Khader Adnane", a-t-elle poursuivi. L'expérience de Khader Adnane, 34 ans, a en effet inspiré une dizaine d'autres détenus. Sa stratégie de grève de la faim a relancé le dossier très controversé de la détention administrative, une mesure héritée du Mandat britannique sur la Palestine qui permet à Israël de garder en prison sans jugement des suspects pour des périodes indéfiniment renouvelables de six mois. Après avoir observé une grève record de soixante-six jours pour protester contre sa détention sans charge ni procès, le militant du Djihad islamique doit être libéré ce mardi.

Lire : Un Palestinien arrête sa grève de la faim à la suite de l'annonce de sa libération

Le Club des prisonniers palestiniens estime à plus de quatre mille sept cents le nombre de Palestiniens emprisonnés en Israël, dont cent vingt incarcérés avant les accords d'Oslo de 1993 et trois cent vingt en détention administrative. La plupart d'entre eux sont détenus pour des motifs de sécurité et purgent des peines de prison à perpétuité. A la fin de l'an dernier, Israël a relâché 1 027 prisonniers palestiniens en échange de son soldat Gilad Shalit, qui avait été enlevé en Israël et détenu pendant plus de cinq ans au secret par le Hamas dans la bande de Gaza.

Dans le passé, six Palestiniens sont morts derrière les barreaux à la suite de complications liées à des grèves de la faim : Abdoul Kader Abou Al-Fahem (1970), Rasem Halaweh, Anis Dawleh, Ali Al-Jaafari et Ishaq Maraha au début des années 1980, et Hussein Ibeidat en 1992, selon des sources officielles palestiniennes.

 

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Palestine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Présentation

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Images Aléatoires

  • 25
  • P1330355
  • 28
  • 13
  • 58
  • DSC00520

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés