Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 22:06
Éthique . Les Amis de la Terre et Attac publient aujourd’hui une enquête mettant à mal les politiques de transparence des établissements bancaires.
PAR CHRISTIAN LOSSON
Les banques ont une conception relative de la transparence. C’est le bilan que dressent deux associations (les Amis de la Terre et Attac) après avoir interrogé dix d’entre elles sur leur impact économique, social et environnemental. «Mais si on les pousse, les banques commencent à comprendre qu’elles doivent rendre des comptes à la société,note Thomas Coutrot, coprésident d’Attac. Elles devront en rendre sans cesse davantage si on maintient la pression.»
Surprise. L’évaluation, que les deux ONG vont rendre publique aujourd’hui et que Libération s’est procurée, est intitulée «Les banques sont-elles transparentes ?» Elle tient de la déclinaison de la campagne commune «A nous les banques !» lancée le 14 avril lors du G20 finances. Elle se base sur un questionnaire à thèmes multiples (spéculation, stratégie clientèle, relations avec les salariés, impact social et environnemental).
Idée, résumée ainsi par le rapport : «Les évaluer non pas sur ce qu’elles font, mais sur leur volonté de le dire ou de le cacher.» Huit banques sur dix ont répondu (1). Avec 46 points sur 46, le Crédit coopératif cartonne. La Nef suit (42). Les grandes banques sont plus (HSBC ou Crédit agricole) ou moins (BNP Paribas, Société générale) tentées de jouer le jeu. Et surprise, BPCE et le Crédit mutuel n’ont pas répondu. «La première attend toujours la validation de la direction, la seconde a pour politique de ne jamais répondre à ce genre de questionnaires», note Juliette Renaud, chargée de campagne «finance privée» aux Amis de la Terre.«La transparence des banques mutualistes et coopératives est variable : quasi totale pour le Crédit coopératif et la Nef, correcte pour le Crédit agricole, nulle pour BPCE et le Crédit mutuel, qui refusent le dialogue avec les ONG», résume Thomas Coutrot. De quoi écorner, dit-il, la croyance dans une «économie sociale et solidaire définie par ses seuls statuts, dont les membres auraient des comportements similaires».
Floues. Si les banques jouent en grande partie le jeu de la transparence formelle, elles restent souvent très floues sur certains secteurs jugés sensibles, où l’opacité demeure la règle. «Les banques cherchent à éluder des problématiques, avec des réponses évasives ou ne correspondant tout simplement pas à la question posée, raconte Juliette Renaud. Il y a un certain malaise sur des enjeux tels que les paradis fiscaux, les crédits revolving. Et surtout le financement de projets aux impacts sociaux et environnementaux, où aucune banque concernée ne répond à la question. Elles n’ont aucun principe contraignant.»
Les Amis de la Terre et Attac publieront un second rapport d’étape en septembre, après avoir demandé de nouvelles précisions. En s’attachant au fond des réponses, et non pas à leur forme : un décryptage sur leurs pratiques. L’occasion, estiment les associations, de voir si les banques les plus transparentes sont aussi les plus vertueuses.
(1) Questions et réponses sur le site www.france.attac.org.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les Actions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22