Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 17:55

LEMONDE.FR avec AFP, Reuters | 12.11.11 | 16h13

 
 

 

Pour la première fois depuis le tsunami qui a ravagé la région le 11 mars, les autorités japonaises ont ouvert, samedi, les portes de la centrale nucléaire de Fukushima à un groupe de journalistes afin de montrer au public que l'accident nucléaire est désormais sous contrôle.

Pour la première fois depuis le tsunami qui a ravagé la région le 11 mars, les autorités japonaises ont ouvert, samedi, les portes de la centrale nucléaire de Fukushima à un groupe de journalistes afin de montrer au public que l'accident nucléaire est désormais sous contrôle.REUTERS/POOL

Pour la première fois depuis le tsunami qui a ravagé la région le 11 mars, les autorités japonaises ont ouvert, samedi 12 novembre, les portes de la centrale nucléaire de Fukushima à un groupe de journalistes afin de montrer au public que l'accident nucléaire est désormais sous contrôle. Les journalistes autorisés à entrer, en majorité japonais, ont été promenés à bord d'un bus pendant l'essentiel de la visite, et n'ont pas pu approcher des bâtiments des réacteurs. Ils ont dû revêtir des combinaisons de protection et des gants et se protéger les cheveux avec des sortes de foulards en plastique. De plus, ils ont dû porter des masques pour respirer et des appareils de détection de la radioactivité.

Après avoir traversé les villes fantômes situées dans la zone interdite des 20 kilomètres, vidées de leurs habitants après l'accident, ils ont constaté que le niveau de radioactivité était déjà de 20 microsieverts par heure aux portes de la centrale. A mesure que les véhicules s'approchaient des réacteurs, le niveau est monté rapidement pour atteindre 500 microsieverts par heure au pied des réacteurs.

Lorsque le convoi a traversé une forêt de pins, un porte-parole de l'opérateur de Tokyo Electric Power (Tepco) a signalé qu'un taux de 1 000 microsieverts, soit un millisievert par heure, avait été enregistré récemment à cet endroit. Il s'agit de la dose annuelle maximale imposée en temps normal au Japon et dans la plupart des pays. Dans l'enceinte, les bâtiments des réacteurs, eux, sont toujours environnés de débris, les réservoirs sont éventrés et les pièces de métal tordues. Des grues se dressent ici et là, témoin des efforts de remise en état.

Pour conclure ce voyage de presse, les autorités ont assuré aux journalistes que la situation s'améliorait lentement, au point qu'un "arrêt à froid" des réacteurs, c'est-à-dire au maintien du combustible sous les 100°C, serait possible d'ici le mois prochain. Goshi Hosono, ministre de l'environnement chargé de la gestion de l'accident, s'est dit confiant, mais a souligné que le démantèlement de toutes les installations prendrait encore au moins 30 ans. Il a également rendu hommage auw quelque 3 000 ouvrier qui travaillent à la reconstruction de la centrale. "A chaque fois que je reviens, je sens que les conditions se sont améliorées. C'est grâce à votre dur labeur", a-t-il dit.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Fukushima
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22