Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 11:20

Publié le 17.09.2011, 21h05 | Mise à jour : 21h10

PARC DE LA COURNEUVE, HIER APRÈS-MIDI. Carla, Roberto et Juliette, trois jeunes Indignés espagnols, ont occupé la Puerta del Sol à Madrid de mai à août. Aujourd’hui, ils sont des invités de marque de la Fête de l’Humanité.

PARC DE LA COURNEUVE, HIER APRÈS-MIDI. Carla, Roberto et Juliette, trois jeunes Indignés espagnols, ont occupé la Puerta del Sol à Madrid de mai à août. Aujourd’hui, ils sont des invités de marque de la Fête de l’Humanité. | (LP/E.B.)


Plusieurs centaines d'«indignés» ont manifesté, samedi après-midi, à Paris, au départ de la cité universitaire (XIVème) et en direction de la place de la Bastille (XIème). Ils ont exprimé leur rejet du système capitaliste et prônent une révolution pacifique.

Les manifestants -300 selon la police- s'en sont pris à plusieurs banques sur leur passage, taguant les vitrines et apposant du scotch sur les distributeurs.
Arrivés en fin d'après-midi devant la Banque de France, quelques-uns ont accroché une pancarte proclamant «Mort aux banques» tandis que d'autres scandaient «Coupable».

«Nous sommes un mouvement pacifique, citoyen, qui a envie de faire bouger les choses. On s'adresse au peuple et on lui demande de se réveiller», explique Pierre-Yves, 29 ans, qui a participé à l'organisation de la journée.

Le cortège est parti vers 16h00, derrière une banderole indiquant en espagnol: «Marcha popular a Bruxelas (Marche populaire vers Bruxelles)». Cette marche réunit plusieurs groupes d'«indignés» européens, dont de nombreux Espagnols, venus parfois à pied, et qui doivent rejoindre Bruxelles pour une journée d'action le 15 octobre.

«On demande la paix, la paix économique et morale», déclare Rafael, 39 ans, la barbe naissante et le pied droit meurtri par le voyage. A la tête d'une entreprise de peinture, il dit avoir dû licencier ses vingt salariés à cause de la crise économique et se retrouver lui aussi au chômage. «J'ai décidé de porter à Bruxelles les voix de tous les gens victimes de la crise», explique-t-il.

Scandant «Paris, debout, soulève-toi» ou encore «Petit à petit nous marchons vers Bruxelles», les manifestants devaient rejoindre la place de la Bastille samedi soir pour une assemblée populaire.

La mobilisation parisienne des «indignés»a débuté le 19 mai, faisant écho au mouvement de contestation spontané né le 15 mai à la Puerta del Sol, en plein coeur de Madrid, les jeunes Espagnols exprimant leur ras-le-bol face à la crise économique et au chômage, qui touche près de la moitié des moins de 25 ans.
Plusieurs «indignés» espagnols, ont, d'ailleurs, été des invités de marque du Front de Gauche à la Fête de l’Humanité dès vendredi à la Courneuve.



LeParisien.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22