Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 18:24

 

Le décor est planté.

Trois sapins pourraves et miteux, couverts de petits cadeaux minables mal ficelés offerts par notre gouvernement Sot-cialiste: augmentation de la misère, du chômage, de la précarité, mal logement, déséducation, renoncements programmés divers (pas à soutenir les traders, bourgeois rassurez vous, il y a longtemps que 'les rouges' sont roses):  les 35 heures, les contrats en CDI, les plans sociaux, la souveraineté populaire...le tout assaisonné de dettes à gogos (vous en reprendrez bien un peu plus, construisons donc un nouvel Ayraultport...), de privatisations, de Partenariat Public Privé, de cadeaux fiscaux (encore 20 milliards pour les entreprises privées, sans contrôle, sans contre parties). On se couche devant deux 'pigeons', devant un pur trader (Mittal, lire ça: http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/ Arcelor Mittal: l'échec du modèle Goldman Sachs, source Mediapart 01.12.2012), augmentation de la CSG, de la TVA, du gaz, de l'essence (ruinez vous donc à aller bosser pour une offre d'emploi 'acceptable' à 80 km de chez vous...). Débats tronqués, truqués, concertation à coup de flashball (voir mail précédent), "Moi président, j'organiserai de grands débats" et bla-bla-bla...
Quelques cadeaux vides en plus, juste un bel emballage au pied des sapins...
Nous y avons rajouté, façon Armée du Salut, une  tirelire (sans fond, comme le tonneau des Danaïdes) pour aider les pauvres banquiers nécessiteux à passer l'hiver de la Crise qu'ils ont causée et même le Père Noël était là pour que les grands enfants addicts au consumérisme y croient un peu plus...et continuent de voter plutôt que d'organiser la résistance et la solidarité.

Eh oui, mais la faute aux précédents qui ont ruinés la France ce si beau pays aux 146 aéroports...et aux 2/3 de maires sot-cialistes, aux 22 présidents de régions (sur 24) sot-cialistes, au Sénat à majorité sot-cialiste, à l'Assemblée Nationale à majorité sot-cialiste, au Président sot-cialiste...(voir intervention du 'seul' socialiste du parti, G.Filoche, au congrès du parti Sot-cialiste qui a élu récemment l'apparatchik Harlem 'touche pas à mon poste' Désir à 99,99 % des voix...sans concurrents! non, non ce n'est pas feu O.Bongo, ni JF Coppé, mais le nouveau président du parti sot-cialiste...)

Joli décor de démocratie en ruine, style Haïti après le tremblement de terre, et gros travail de préparation donc. Les camarades de lutte (NPA, Sud-Solidaire, CNT...) viennent nous rejoindre, le tract d'appel à la manifestation du 15 Décembre commence à être distribué sur la Place de la Maison Carrée qui reste désespérément vide sous un petit soleil pâle et un vent du Nord aigrelet. Les camarades, certainement un peu las de nous voir ripailler en cercle, s'en vont avec bon sens tracter ailleurs. On les retrouvera tout à l'heure...Nous décidons, peut-être un peu dans la hâte, de déménager. On plie le décor le plus encombrant on emmène nos sapins pourraves et notre tirelire pour aller tracter Place de l'Horloge...

Il y a beaucoup plus de monde, le public hétéroclite d'une ville qui vit loin du décor en carton pâte de la Romanité glorieuse...et s'efforce courageusement de relancer la consommation et la croissance en achetant avec ses dernières économies laminées par les impôts et/ou les baisses de salaires, les merdouilles à l'obsolescence programmée fabriquées par les esclaves qu'on enferme dans des usines et qu'on laisse griller par...irresponsabilité (???) à leur poste de travail plutôt que de les laisser aller s'en griller une dehors et peut-être (horreur) discuter entre eux de leurs conditions de travail. On s'étonne ensuite que ces gens là risquent tout pour venir chercher une vie humaine et décente dans des pays plus 'civilisés' (si au moins...). Ce qui s'est passé récemment au Bengladesh (parvenu enfin au Progrès de la mondialisation heureuse apparemment) est arrivé dans une usine textile des Etats-Unis vers 1880, a déclenché (je crois) un certain premier Mai une manifestation de protestation sur laquelle la Police de la Première Démocratie du Monde a tiré sans hésiter...16 morts (maintenant vous savez pourquoi certains crypto-bolcheviques staliniens attardés s'acharnent à défiler le premier Mai...même si Pétain a repris le truc pour sa propagande 'Travail, Famille, Patrie' que certains malveillants, probablement anarcho-autonomes kysteux, ont transformés en 'Travail, Famine, Pâtes, Riz...' récemment').

Si notre tirelire fait sourire ou déclenche la colère ("faudrait tous les pendre, ces bourges" ai-je entendu), les tracts sont pris un peu machinalement et bien vite pliés en quatre et remisé dans la poche, direction la poubelle en rentrant à la maison. On refuse aussi de les prendre, on nous regarde avec mépris ou méfiance...C'est habituel, qui n'a jamais tracté ignore qu'il faut quand même pas mal de courage et d'abnégation, beaucoup d'humour et d'empathie pour aller ainsi à la rencontre du public et tenter de déclencher le débat, sortir le peuple de sa résignation et de son quotidien.

Pourtant, finalement, il y aura pas mal de réactions d'approbation, l'idée d'une initiative unitaire et locale venue 'd'en bas' plaît, certains sont ravis que des gens se bougent encore, on sent que la déception est grandissante et que le réveil est douloureux après l'intermède électoral. Si certains sonnent le tocsin et déclenchent l'alarme, le réveil sera moins désespéré ou résigné, une petite flamme d'espoir renaît même si les interrogations restent: "vous allez mettre qui à la place?". Eh ben euh...personne, enfin si, nous, vous, les gens vraiment normaux...Avançons, protestons on verra bien...J'ai pour ma part bien du mal à m'extraire de ma colère basique (mon 'indignation') et à être vraiment persuasif sur ce qu'il faudra enclencher comme processus pour 'après', je crains que mon désir de 'foutre un gigantesque bordel' trouve bien vite ses limites...

Bilan du jour. Un gros travail de préparation qui a fait un peu flop, un contact timide mais naissant entre des gens de 'cultures' différentes avec des manières de combat différentes. Coté 'Indignés' la méfiance est grande devant la main tendue c'est dommage mais compréhensible: la 'trahison des clercs' a laissé des traces et  'la base' bien démunie devant l'union des sabreurs, des gavés et des curés. Il faut travailler encore...ne jamais désespérer.

Mais quand même plus de la moitié des 3000 tracts écoulés en quelques heures par l'union des forces. Continuons de creuser notre tunnel d'évasion, camarades , si ce n'est pas nous d'autres profiteront du travail. On est sur la bonne voie. Unissons nous, apprenons à creuser ensemble vers la surface, la lumière et la liberté,

"El pueblo unido jama sera vencido!"
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22