Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 11:21

 

 

Assemblée de 11 personnes plus quelques personnes de passage dont un jeune espagnol jeté sur les routes ‘par la misère’ (c’est une façon de dire, il avait l’air heureux…).

 

Questions ‘d’intendance’ :

Partage du panier Amap.

Remise à une date ultérieure de la brocante du 9 septembre (pour cause de journée d’action le 8) et décision d’aller à Langlade au vide grenier du 30 septembre.

 

Préparation de l’action pendant le Forum des Associations :

Rendez-vous Samedi 08.09, à 8 heures à l’esplanade pour mettre au point l’action de la journée. Un tract en cours de réalisation sera distribué pour appeler au rassemblement devant le Tribunal. Une banderole sera faite ce Samedi. Nous aurons aussi la liste des associations et nous leurs enverrons un mail, si possible, pour leur annoncer le mouvement.

Nous exigerons, à minima, l’ouverture d’un lieu approprié pour pouvoir mutualiser et accueillir les activités des diverses associations de l’agglomération de Nîmes. Les autorités tergiversent depuis 20 ans, probable qu’on leurs a pas demandé assez ‘gentiment’…

L’action du 08.09 sera aussi l’occasion de créer un groupe de travail avec les différentes parties agissantes pour établir un consensus autour de ce que devrait être ce lieu qui n’est pour l’instant qu’une coquille théorique vide et qui sera ce que nous en ferons, collectivement. Il établira aussi les actions futures (les façons de demander ’gentiment’).

Les Indignés pour leur part militent pour un lieu autogéré, ouvert à tous, 24x24 si possible, pour tous individus, collectifs informels, associations. Une ruche bourdonnante d’actions et de créations.

 

Soutien à Kevin, ‘Indigné’ de Montpellier, accusé de violences contre agents de l’Etat.

Rappelons les faits. A Montpellier s’est formé l’année dernière comme ici et ailleurs un groupe ‘Indignés’ qui a ‘occupé’ la Place de la Comédie ou l’Esplanade depuis, campant sur place la plupart du temps, faisant des assemblées régulières et se tenant au contact avec la population. Ils ont sans cesse été  soupçonnés de ‘trouble à l’ordre public’. Pour le ‘trouble’, c’était bien leur intention, y’à pas à dire, mais il s’agissait surtout de secouer un peu les consciences et d’utiliser (pour qu’il ne s’use pas) un droit fondamental, le droit à la libre expression des opinions dans l’espace public.

 

Cependant, ayant consciemment fait le choix de la non-violence, ils ont sans cesse été chassés à coup de pieds, de matraques ou de lacrymogènes, mais sans cesse ils sont revenus occuper, toujours pacifiquement, en s’efforçant de s’organiser au mieux pour gérer les ‘nuisances’ qu’un groupe d’individus ‘socialement et politiquement incorrect’ peut générer. Certains passants, probablement politiquement et socialement corrects eux, ont regardés avec dégoût ce désordre sans penser une seconde que leur acceptation plus ou moins résignée d’une société inhumaine, injuste et inégalitaire en était bien la cause réelle.

Pour se mettre un peu à l’abri des coups et être moins facilement expulsables les ‘Indignés’ (certains ne veulent plus se laisser définir ainsi tant la référence à Hessel leur sort par les trous de nez, ils ont pas tort) ont construit et occupé une magnifique cabane, perchée dans les platanes de l’Esplanade. Cela a fonctionné quelques temps, les gens perchés ont pu ‘occuper’ continuellement pendant que les gens ‘à terre’ se faisaient matraquer…

Kevin aurait agressé un policier. Les vidéos montrent bien le contraire : Kevin n’a fait qu’essayer d’éviter les coups que la flicaille distribuait généreusement alentour et n’a a aucun moment fait physiquement preuve d’agressivité. L’accusation est ridicule et de pure mauvaise foi. Elle n’est qu’une des façons de nous faire fermer notre gueule.

 

Nous irons donc le 13 septembre à Montpellier devant le tribunal, soutenir Kevin et tous, Indignés ou non, devrait y être, pour la défense de la liberté. Le co-voiturage sera organisé Mercredi prochain.

 

 

Actions contre le TSCG

Nous avons vivement discuté des initiatives parallèles d’Attac, du Front de Gauche et d’autres d’appeler à un mouvement unitaire rapide et puissant contre ce traité. Il y aurait déjà trois collectifs constitués à Nîmes, cela semble évidemment deux de trop. Pourtant il vaut la peine de s’arrêter sur les raisons de cette division et tenter de la résoudre. Cela est en cours paraît-il et un appel à une réunion commune a été lancé, pour le 06 Septembre à 18h30 (pas de lieu encore, d’où l’utilité de la Maison du Peuple, voir ci-dessus). Les divergences, au-delà des querelles pour l’hégémonie, portent principalement sur :

La dette : faut-il réclamer un audit pour établir la part de la dette ‘légitime’ et donc à rembourser ou considérer cet audit comme inutile car décidemment cette dette est totalement illégitime.

Le référendum : faut-il exiger un référendum pour que le traité soit validé ou non par le suffrage universel ou celui-ci est-il un piège comme nous venons d’en avoir la démonstration aux récentes élections.

S’il y a d’autres points de disputes on aimerait le savoir…

 

De fait les deux questions sont imbriquées car nos gouvernants nous soumettent cette équation : les Etats européens sont endettés car nous vivons au dessus de nos moyens, il va falloir rembourser et pour rembourser, les Etats, comme tous les bons pères de famille, doivent contrôler sévèrement leurs budgets et appliquer des politiques rigoureuses (c’est la fameuse ‘règle d’or’ contenue, entre autres, dans le TSCG). Les Etats étant soumis aux caprices populaires et aux démagogues (ah bon ?), laissons des spécialistes indépendants et raisonnables s’occuper de gérer les budgets…et les Nations.

Courage et patience nous dit-on, la dette remboursée, tout redeviendra possible, par exemple cette Europe Sociale qui n’as toujours pas eu le moindre début de commencement d’application, bien au contraire, et qui a malgré les apparences commune de pure légende une différence fondamentale avec le monstre du Loch Ness : on peut trouver des gens qui disent qu’ils l’ont vu, le monstre.

 

Il en est de même pour le soi-disant ‘Volet de Croissance’ qu’il a été, selon Mr Hollande, indispensable de rajouter au Traité pour que des ‘socialistes’ puisse l’accepter : on nous demande de croire sur parole et il faut une sacré dose d’optimisme béat pour trouver vraisemblable que dans la situation dans laquelle on met les peuples d’Europe le moindre soupçon de frémissement de ‘croissance’ puisse avoir lieu avec quelques formules ésotériques et des vœux pieux rajoutés en tout petits caractères en annexe au bas du Traité.

Il est  bien plus vraisemblable, qu’on nous prend pour des cons.

 

Demander à ce que l’on consulte les peuples avant de leur soustraire leurs souveraineté est-ce bien nécessaire d’ailleurs? Les soi disant ‘socialistes’ ne semblent pas l’envisager et ils ne l’osent même pas, probable qu’ils savent quelle sera la réponse. Ce Traité qui lie les peuples aux avis d’instances non indépendantes (cf. le cursus de M.Draghi directeur de la BCE, édifiant), non élues et, cerise sur le gâteau, non responsables a donc tous les aspects d’un coup d’état, malgré le vote des assemblées, tant le non dit et la désinformation sont immenses.

 

On commence alors à comprendre pourquoi on nous terrorise sur la ‘Crise’ et la ‘Dette’ tout en escamotant les vraies causes et en désignant des coupables exemplaires mais au fond parfaitement anecdotiques : les traders ‘fous’ ou les patrons ‘à parachute doré’.

Pour nous rassurer on prétend que des spécialistes, des autorités éclairées, vont tout résoudre et qu’il suffirait de leur obéir car il n’y a pas d’autre choix. C’est à eux que nous devrions confier le Pouvoir, pas d’inquiétude, tout ira mieux.

Nous avons confié aux spécialistes la gestion du Climat, nous avons eu la ‘taxe carbone’ et la bourse d’échanges des droits à polluer… Nous avons confié aux spécialistes la gestion du nucléaire, nous avons eu Fukushima… Nous avons confié aux spécialistes la gestion de l’économie, nous avons eu la crise des subprimes puis celle des dettes souveraines…Nous avons confié la politique aux spécialistes, nous avons le TSCG et le Front National.

Il sera difficile aux ‘non-spécialistes’ de faire pire…

 

Alors ?

 

Alors dans ces conditions et pour les raisons qui viennent d’être évoquées, parmi d’autres, la seule solution raisonnable nous semble bien être l’insurrection immédiate.

Demander un référendum sur le TSCG c’est encore s’engager dans le jeu truqué des élections, avec contre soi toute la puissance des professionnels de la politique  et de la médiacratie et leur travail continu de désinformation  réalisé à longueur d’années. Toute victoire de la souveraineté populaire sera immédiatement remise en cause, nous en avons l’expérience.

Cependant, les Indignés considèrent qu’il est impensable et inacceptable que le TSCG soit adopté sans débat parmi les peuples et que par conséquent l’exigence d’un référendum qui rendra ce débat obligatoire est une revendication à minima qui si ce n’est pas un objectif suffisant est une base pour un consensus avec d’autres mouvements qui veulent agir.

Les Indignés sont groupusculaires et très isolés dans le paysage politique Français (morne plaine comme disait Hugo). Il en est de même pour bien d’autres groupes et ce qui les caractérise surtout c’est leurs divisions sans fin. Il faut que cela aussi change et que nous arrivions à bâtir un consensus sincère sur des objectifs d’actions communes.

Les Indignés iront donc discuter avec ceux que les paroles et les débats amusent. Nous aussi ils nous amusent ces débats et nous en retirons l’essentiel de nos connaissances sur la nature de la situation réelle. Ils sont indispensables, mais ils sont fort longs et en attendant, les peuples crèvent de misère et de désespoir.

Nous savons ce que nous ne voulons plus, nous savons ce que nous voulons, il est temps d’agir.

 

Il n’y a rien de plus à dire.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22