Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 17:14

 

 

Le Monde - Blog

 

 

Une envie soudaine de quitter la grisaille francilienne pour les couleurs de la Provence ? Dépêchez-vous, à l’approche des ponts et viaducs de mai, il ne reste que quelques places dans les trains, et pas davantage dans les voitures. Car celui qui veut voyager sans trop se ruiner pense de moins en moins au TGV, et se tourne vers le covoiturage. A raison. Pour un Paris-Marseille le vendredi 3 mai, la SNCF (ici ou ) proposait, cinq jours avant le départ, des prix variant entre 86€ et 139€. En voiture partagée, à la même date, le prix varie entre 38€ et 55€, sur le site covoiturage.fr. Toujours le 3 mai, un Lille-Nantes en TGV oscillait entre 86,80€ et 125,30€, pour un voyage durant un peu plus de 4 heures. En voiture, il en coûtera entre 30 et 40€ seulement, pour trajet qui ne s’avère pas si long, entre 5 et 6 heures selon les calculateurs d’itinéraires, qui ne tiennent certes pas compte des éventuels encombrements.

Compagnons de route. Pour peu qu’on accepte de partager sa voiture, ou celle d’un automobiliste, et à condition d'accepter le relatif inconfort d'un long voyage en auto, on peut ainsi réduire considérablement ses frais. Le covoiturage séduit non seulement les étudiants et les jeunes, ses cibles initiales, mais aussi les plus âgés. Il n’est plus rare de croiser un automobiliste ou voyageur d’une soixantaine d’année. Deux entreprises, une française et une allemande, qu’on ne peut presque plus qualifier de start-ups, dominent le marché européen. Le site Covoiturage.fr, qui se présente progressivement sous le nom deBlablacar en s’installant dans les pays voisins, vient de fêter ses 3 millions d’adhérents. Carpooling, qui s’appelle encore en Allemagne Mitfahrgelegenheit.de, héritier de l’autostop organisé, en revendique 4,4 millions.

(Essence + péage)/3. La SNCF se devait de réagir. Pour Bruno Marzloff, sociologue et consultant spécialiste des transports, la réponse de la compagnie ferroviaire a pris une double forme. "Le car IDBus et le train Ouigo, récemment lancés, se sont alignés sur le prix du covoiturage", observe le consultant. Le covoiturage n’est plus un mode de transport marginal. Il dicte ses prix. C'est d'ailleurs le marché qui détermine le coût des trajets. "On s'est aperçu que les gens finissaient par se mettre d'accord sur quelque chose comme essence + péage, le tout divisé par trois", explique Frédéric Mazzella, fondateur et PDG de Blablacar. L'entrepreneur voit dans IDBus et Ouigo un hommage involontaire de la compagnie ferroviaire. "Les dirigeants de la SNCF nous ont toujours regardés avec condescendance; ils commencent à se rendre compte de l'importance que prend le covoiturage", dit-il.

Même concurrence en Allemagne. Chez Carpooling, à Munich, Claire Choi, chargée de la communication, a remarqué elle aussi les nouvelles offres de la SNCF. "Les gens cherchent à voyager moins cher ; c’est une évolution des mentalités", observe-t-elle. D’ailleurs, en Allemagne, plusieurs compagnies de bus se sont récemment positionnées sur le marché. Elles proposent, comme Berlilinienbus, un aller Berlin-Munich à 48€, contre 99€ minimum avec la Deutsche Bahn. Carpooling dispose pour sa part de prix entre 25€ et 38€ et n’oublie pas de référencer, sur sa page, les offres des compagnies de bus.

En France, Ouigo et IDBus parviendront-ils à capter cette clientèle qui rechigne à monter dans les chers TGV ? Pour un aller entre Marne-la-Vallée (à 40 minutes de Paris en RER A) et Marseille, toujours le 3 mai, la compagnie low-cost de la SNCF affiche deux trains, à 70€ et 75€. C’est 20 à 50€ de moins que le TGV classique, mais 20€ de plus que la voiture partagée. IDBus ne propose pas de liaison entre Paris et le sud de la France. Mais un Lille-Paris, une ligne TGV considérée comme très chère, s’affiche entre 24 et 27€, contre 36€ minimum en TGV et 15€ en covoiturage. La voiture, transport individuel et partagé, se révèle moins chère que le transport en commun. Qui aurait parié sur un tel renversement?

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22