Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 17:27

 

 

Source : www.mediapart.fr

 

Chine, Cambodge, Bangladesh: le réveil ouvrier

|  Par Sophie Dufau

 

Alors que le gouvernement cambodgien a fait tirer sur les ouvriers réclamant des hausses de salaire, ce documentaire de Michaël Sztanke raconte comment, de la Chine au Bangladesh en passant par le Cambodge, les multinationales délocalisent toujours vers le pays le moins disant socialement. Attisant aujourd'hui la colère des ouvriers.

Au tout début de cette année, au Cambodge, la police militaire a réprimé dans le sang le mouvement des ouvriers du textile travaillant notamment pour les marques internationales comme H&M, Puma et Adidas. Ils réclamaient une augmentation de salaire et des conditions décentes de travail et de vie. En avril 2013, au Bangladesh, plus de 1 200 ouvriers sont morts après l'effondrement d'un bâtiment abritant des ateliers de confection à Dacca. En Asie, les ouvriers payent de leur vie la croissance de leur pays.

Mais « un jour, ça va exploser », prévient, dans le documentaire que nous vous présentons ci-dessous, un jeune travailleur chinois. La nouvelle génération des soutiers de la mondialisation, aidée par des syndicats ou des avocats, commence à s'organiser, à riposter. Entre 2011 et 2013, Michaël Sztanke a rencontré ces ouvriers en Chine, au Cambodge et au Bangladesh. Il a aussi croisé des chefs d'entreprise et de gouvernement, détaillant pour les uns la logique du profit et pour les autres leur impuissance. Et c'est le cercle infernal des délocalisations vers le moins disant social qu'il raconte dans Asie : le réveil ouvrier, un film de 45 minutes.

 

 

Michaël Sztanke est aussi co-auteur du livre de Han Dongfang, Mon combat pour les ouvriers chinois (sortie le 9 janvier 2014, éd. Michel Lafon). Ancien ouvrier des chemins de fer, Han Dongfang a fondé le premier syndicat indépendant de Chine. Après la répression de la place Tienanmen à Pékin en 1989, il est emprisonné et transféré aux États-Unis pour raison médicale. Interdit de séjour en Chine, il vit actuellement à Hong Kong, d'où il dirige le China Labour Bulletin et anime une émission de radio sur Radio free Asia. 

Han Dongfang est présent à Paris pour une conférence sur l'état du monde ouvrier en Chine, mardi 14 janvier 2014 à 20 heures, au cinéma Nouveau Latina, 20, rue du Temple, 75004. Une projection du film Asie : le réveil ouvrier précédera le débat.

 

 

Source : www.mediapart.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22