Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:34

 

arte.tv/guide/fr

 

 

 

Moins, c'est mieux
 

Moins, c'est mieux

mardi 01 octobre à 20h50 (52 min)

 

Moins, c'est mieux

Limiter la croissance pour une vie meilleure

mardi 01 octobre à 20h50 (52 min)

  Rediffusé samedi 05.10 à 10h30

De plus en plus de personnes en sont convaincues : la croissance illimitée n'est pas viable à long terme dans un monde où les ressources s'épuisent peu à peu. Ce documentaire explore des modèles économiques et de nouvelles façons de vivre qui ouvrent la voie à une société post-croissance.

En savoir plus  

À la faveur de la crise, les opinions publiques prennent peu à peu conscience de ce que l’explosion démographique, la crise énergétique ou encore le changement climatique posent de sérieuses questions que nous ne pouvons plus remettre à demain. De plus en plus de personnes en sont convaincues : la croissance illimitée n’est pas viable à long terme dans un monde où les ressources s’épuisent peu à peu. Il s’avère en outre que l’augmentation du PIB dans les pays industrialisés n’a abouti à aucune amélioration notable de la qualité de vie des populations depuis les années 1970. Se pourrait-il alors que la société de consommation ne tienne pas ses promesses de bonheur et que le bien-être ne soit pas inhérent à la croissance ?

Ce documentaire explore des modèles économiques et de nouvelles façons de vivre qui ouvrent la voie à une société post-croissance. La réalisatrice questionne son propre mode d’existence : à quoi doit-elle renoncer pour espérer mener une vie "durable" ? Pour répondre à cette question, elle sillonne les routes de France, d’Allemagne, d’Espagne et d’Angleterre, à la rencontre d’individus pour qui la croissance économique n’est pas la mesure de toutes choses. Elle comprend alors qu’adapter son mode de vie à son environnement n’est pas nécessairement synonyme de privation, de sacrifice et de renonciation au bien-être : dans bien des cas, un tel changement permet au contraire de gagner en qualité de vie.

 

 

 

 

 

 

Zéro déchet

mardi 01 octobre à 21h45 (52 min)

  Rediffusé samedi 05.10 à 11h20

Le maire de Naples s'est engagé à débarrasser la ville de ses ordures pour parvenir à une production de 'zéro déchet' d'ici à 2020. Un pari révolutionnaire.

En savoir plus  

En 2011, Luigi de Magistris est élu maire de Naples. Ce candidat indépendant, qui ne bénéficie d’aucun soutien puissant et n’est fort d’aucune expérience politique, réussit à convaincre les électeurs par une promesse révolutionnaire : résoudre le problème des déchets toxiques qui empoisonnent la vie de la ville depuis des décennies et libérer les Napolitains de l’emprise de la mafia. Un non-sens pour ses opposants, qui le taxent de fou ou, au mieux, d’utopiste ; une nouvelle lueur d’espoir pour les habitants, qui lui accordent leur confiance. Dans le même temps, le maire s’engage à signer un protocole avec Paul Connett, spécialiste de l’évacuation des ordures et leader du mouvement "zéro déchet" : les ordures doivent progressivement disparaître à Naples grâce au recyclage, au réemploi ou à la réduction à la source, sans construction de décharges ou d’incinérateurs. Mais ce vaste programme se révèle plus difficile que prévu et l’élu doit prendre des décisions impopulaires. Se développent alors des initiatives inattendues, dans le cadre de comités d’action, qui vont même au-delà des promesses faites par Luigi de Magistris…

 

 

 

Déchiffrage
 

Déchiffrage

mardi 01 octobre à 22h40 (90 min)

 

Déchiffrage

La croissance, à quel prix ?

mardi 01 octobre à 22h40 (90 min)

  Rediffusé jeudi 10.10 à 8h55

'Déchiffrage' met en lumière et en débat les grands enjeux de l'économie avec les moyens du documentaire et la longue-vue du journal Alternatives économiques. Un premier numéro consacré à la question de la croissance.

En savoir plus  

  VOD-DVD

Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD Acheter  

FMI, BCE, Triple A, Libor, CDS, G20… : criblé d’abréviations mystérieuses et de sigles compliqués, le discours économique est d’autant plus difficile à contester qu’il est malaisé à comprendre. Mais ses alphabets étranges et ses formules cryptiques dissimulent quelques-uns des grands choix politiques de notre temps. Et si on se les réappropriait ? Déchiffrage éclaire les enjeux de l’économie contemporaine pour mieux permettre au citoyen spectateur de les mettre en question, en mêlant archives décalées, séquences d’animation originales, reportages sur le vif et entretiens approfondis, assortis de datavisualisations claires et simples consultables sur un second écran. Ce soir, Déchiffrage interroge la notion à géométrie très variable de croissance, en esquissant au préalable un portrait remarquablement limpide de l’économie mondialisée et financiarisée. Réalisation inspirée, propos riche et dense, une salutaire réflexion en images qui propose, à l’instar de l’homme de l’art Jean Gadrey dans ce premier numéro, de "remettre les économistes sur le siège arrière".

De Montreuil à Bangalore

Entre les partisans de la croissance à tout crin et ceux qui lui préfèrent une pause, voire même la "décroissance", pas facile de s’y retrouver. Quel est le prix à payer pour une croissance mondiale posée comme seul étalon du progrès et du bien-être ? Quels sont les modèles alternatifs ? La taxe carbone doit-elle servir de modèle pour la protection de l’environnement ? À court et moyen terme, peut-on imaginer raisonnablement la prospérité sans la croissance ?

Pour son premier numéro, Déchiffrage nous fait voyager de Montreuil à Berlin en passant par Bangalore, afin de mieux questionner les vertus et les méfaits de la croissance. Avec, entre autres, outre Jean Gadrey, les économistes Daniel Cohen, Joseph Stiglitz, Jean Pisani-Ferry, Gosta Esping Andersen ? spécialiste de la protection sociale ? et le physicien Dennis Meadows, directeur du projet Club de Rome en 1970.

 

 

 

La démocratie, c'est nous
 

La démocratie, c'est nous

mercredi 02 octobre à 0h00 (57 min)

 

La démocratie, c'est nous

mercredi 02 octobre à 0h00 (57 min)

  Rediffusé jeudi 17.10 à 8h55

Touchés de plein fouet par la crise économique et financière, les Européens sont de plus en plus nombreux à investir l'espace public pour s'insurger contre les mécanismes de l'économie mondialisée et défendre la démocratie.

 

De Madrid à Reykjavik en passant par l’Allemagne et la Suisse, ce documentaire décrypte les revendications et l’organisation complexe des mouvements contestataires européens, au sein desquels des individus profondément indignés déploient des trésors de créativité pour rendre la parole à tous les citoyens dans la sphère politique.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Consommer et agir autrement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22