Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 14:27

 

http://www.lindependant.fr/2012/07/01/les-yayoflautas-reprennent-le-flambeau-des-indignes,149834.php

  
   Le 1/07/2012 à 16h42 | Mis à jour à 17h25


Nés à Barcelone, les \

Nés à Barcelone, les "YayoFlautas" ont fait des émules dans d'autres villes dont Madrid, Séville, Cordoue, Valence ou Palma de Majorque.  © JOSEP LAGO

Parce qu'ils refusent que leurs petits-enfants vivent moins bien qu'eux et paient "pour sauver une oligarchie", parce qu'ils sont devenus les piliers d'une société espagnole étranglée par le chômage, des retraités "indignés" ont repris les armes du combat social. Reconnaissables à leur gilet de sécurité fluorescent jaune et à leurs sifflets, les "YayoFlautas", inspirés du mot "iaio", papy en catalan, multiplient les actions contre les coupes budgétaires et le monde de la finance. Bankia, la banque espagnole récemment nationalisée, dont le sauvetage public de 23,5 milliards d'euros a précipité le pays dans une crise historique, est l'une de leurs cibles de choix.

Occupations de succursales de Bankia, de la Deutsche Bank, plus récemment du consulat d'Allemagne à Barcelone: ils ne restent jamais longtemps, juste le temps d'arriver en fanfare, de rencontrer les responsables ou de lire leurs manifestes pour dénoncer "l'argent pour sauver une oligarchie, et non pour les citoyens". Leur message est gravé sur leurs gilets: "Non aux privatisations. Non à la corruption et à la spéculation". "Nous sommes directement issus des indignés", explique Felipe Aranguren, l'un des porte-drapeaux du mouvement né en mai 2011 en Espagne, qui dénonce une classe dirigeante incapable de sortir le pays de l'ornière. "On était 14 au départ. On se connaissait d'anciennes luttes contre Franco et ensuite pour la démocratie", raconte ce retraité de 61 ans, issu de la gauche radicale.

Nés à  Barcelone, les "YayoFlautas" ont fait des émules dans d'autres villes dont Madrid, Séville, Cordoue, Valence ou Palma de Majorque. Un retraité sur trois a aidé financièrement l'un des membres de sa famille avec sa retraite ces dernières années, et un sur quatre a dû récupérer un enfant à la maison, selon une étude récente de la Croix Rouge de Catalogne. Les personnes âgées sont devenues "un pilier indispensable pour pallier les séquelles de la crise", 20% d'entre elles apportant une aide financière à l'un de ses enfants, 10% une aide alimentaire et 6,5% ayant accueilli un enfant à la maison, selon cette étude.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22