Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:55


http://resistanceinventerre.wordpress.com/

La Nouvelle République  08/01/2012

Désobéir et faire le clown : un gage de démocratie : www.desobeir.net

 Les Désobéissants et les Clowns activistes tiennent un stage de formation ce week-end, pour apprendre à manifester et à lutter autrement, sans violence.

Le stage réunit une quarantaine de participants, venus de Nantes, de Paris, mais aussi de Tours. Ils sont accueillis chez un particulier amboisien.-


Le stage est ouvert à chacun, qu’elles que soient ses opinions politiques ou religieuses. Mais bon, il y a peu de chance - ou de risque diraient peut-être les organisateurs - de trouver un encarté à l’UMP parmi la quarantaine de stagiaires qui a fait le déplacement à Amboise.

 

Jeunes, moins jeunes, étudiants, salariés, retraités… ils sont là pour une formation bien particulière, organisée par les Désobéissants et les Clowns activistes. « Les Désobéissants sont un collectif national mais avec plein d’antennes locales, qui se veulent un outil au service des luttes progressistes, sociales et écologistes », expliquent en cœur Joseph et Rémi. Mais attention, il s’agit de lutte non-violente.

Le but de la formation consiste, en gros, à apprendre à manifester, à se comporter pour être vu et entendu, « visible et efficace, dans toutes sortes de situations différentes… Apprendre la gestion des médias, la négociation avec la police, appréhender les aspects juridiques ».

 Si les Désobéissants n’appellent jamais à sortir de la légalité, ils reconnaissent que certaines actions en dehors des lois peuvent être légitimes, « quitte à se retrouver devant un tribunal, qui sert alors de tribune pour une lutte, comme par exemple pour les personnes qui hébergent des sans-papiers ».

Quant à JB, il est le formateur pour la partie clown activiste du stage. « Le clown activiste est un clown subversif, qui est toujours pour ; pour le militaire, pour le policier, pour le nucléaire… J’imite, donc je clowne », explique JB avec humour mais sans un sourire ! Nez rouge indispensable, tenues improbables conseillées, accessoires recommandés, les stagiaires apprennent par exemple à « aider » les CRS lors de manifestations en créant des cordons de sécurité improbables, « ou bien nous leur proposons des câlins s’ils pleurent en raison des gaz lacrymogènes qu’ils lancent. »

  Dérision et ridicule sont les deux forces de ces clowns particuliers, qui déstabilisent les autorités par leurs actions. Quelle attitude adopter alors qu’ils ne font preuve d’aucune violence ? Ce moyen de lutte est né en Angleterre au début des années 2000, avant d’essaimer, en France notamment. Ils ont déjà agi à Paris auprès des Indignés ou encore lors de sommets politiques internationaux.

On n’a pas eu encore l’occasion de les rencontrer en Touraine, mais avec ce premier stage à Amboise, il ne faudra pas s’étonner si désormais quelques nez rouges apparaissent au cours de prochaines manifestations.

 

www.desobeir.net


Pascal Laurent


Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22