Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:45

 

Source : www.lemonde.fr

 

 

Des agriculteurs français dénoncent le « dumping » espagnol sur les fruits

Le Monde.fr avec AFP | 13.08.2014 à 13h00 • Mis à jour le 13.08.2014 à 13h10

 
 

 

 

Des manifestants au poste-frontière du Boulou, lors d'une précédente manifestation en 2009.

 

 

Ils dénoncent le « dumping économique » pratiqué en Espagne, et réclament que la France porte plainte. Environ 200 agriculteurs français ont bloqué le poste-frontière du Boulou, au sud de Perpignan, mercredi 13 août, occasionnant des bouchons sur l'autoroute A9.

Dans leur mire, les camions espagnols transportant des fruits et légumes. Menés par les syndicats de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs, les manifestants ont fouillé les véhicules, apposant des tracts sur leurs cargaisons, comme le relève France 3 Languedoc sur Twitter.

 

Voir l'image sur Twitter

200 agriculteurs manifestent à la frontière espagnole au Boulou.Ils inspectent les camions espagnols.

 

Venus notamment de la Drôme, de l'Hérault ou encore du Vaucluse, les producteurs français s'en prennent au prix des fruits espagnols. « Quand un kilo de pêches coûte 1,10 euro à Madrid mais entre en France à 0,50 euro, il y a dumping économique », a clamé le président de la FDSEA.

 

 LES « PÊCHES ESPAGNOLES » VISÉES

Les manifestants se défendent de diriger leur mouvement contre les Espagnols. Ils rappellent que leur mouvement avait commencé à alerter les autorités françaises et Bruxelles depuis Noël. A plusieurs reprises au cours des mois précédents, les agriculteurs français ont protesté contre les « pêches espagnoles » qui feraient baisser les prix en France.

Lire le décodage : Les pêches espagnoles menacent-elles les producteurs français ?

Selon les Décodeurs, l'accusation de « dumping » n'est pas suffisante pour expliquer une baisse des prix. En effet, celle-ci ne se constate pas de manière significative sur plusieurs années, ni sur les marchés de gros, ni dans le panier du consommateur.

 

 

Source : www.lemonde.fr

 

 

                                                                         *********************************

 

 

Source : france3-regions.francetvinfo.fr


Les producteurs de fruits manifestent à la frontière espagnole

 

 

Les agriculteurs des Pyrénées-Orientales ont décidé de bloquer le péage du Boulou à la frontière espagnole pour protester contre la baisse du cours de leurs productions. Leur opération provoque un bouchon de près de 20 km en direction de la frontière espagnole.

  • Par Laurence Creusot
  • Publié le 13/08/2014 | 10:16, mis à jour le 13/08/2014 | 12:21
Les camions espagnols inspectés par les manifestants © France3 LR / Daniel Mahoux
© France3 LR / Daniel Mahoux Les camions espagnols inspectés par les manifestants

Les producteurs de fruits ont décidé de manifester à la frontière espagnole ce matin.
Arboriculteurs, maraîchers et viticulteurs veulent attirer l'attention du public sur les méventes de leurs produits.
Les quelques 200 manifestants viennent de plusieurs départements du sud-est de la France.

En cause, les pertes dues à la météo mais aussi et surtout la concurrence de nos voisins espagnols et les répercutions redoutées sur les cours suite à l'embargo russe sur les produits alimentaires.

Partis de Perpignan vers 8 h 00 en convoi, les manifestants ont ralenti la circulation sur l'A9 en direction de l'Espagne.
On comptait 14 km de bouchons vers 9 h 30 entre Perpignan Sud et Le Boulou du fait d'une opération escargot.

Les manifestants distribuent des tracts au péage du Boulou depuis 9 h 30.
Ils ont commencé une distribution de pêches et de nectarines gratuite.
Ils inspectent aussi les chargements des camions espagnols et filtrent les véhicules en provenance de l'Espagne au péage du Boulou
A 11 h 00 on comptait 20 km de ralentissement entre Perpignan Nord et la frontière.

Les manifestants bloquent les camions au péage de la frontière espagnole
Les manifestants bloquent les camions au péage de la frontière espagnole


Les manifestants expliquent qu'il s'agit d'une opération sourire visant à interpeller les pouvoirs publics quant à leur situation.
Ils ouvrent toutefois tous les camions de produits alimentaires en provenance de l'Espagne.
"Une pêche qui coûte un euro le kilo à Madrid arrive ici à 0,50 centimes" explique l'un des arboriculteur présent.
Cette manifestation intervient le jour où la commission européenne doit décider des mesures de soutiens annoncées il y a deux jours.

La distribution de pêches au péage du Boulou © France 3 LR
© France 3 LR La distribution de pêches au péage du Boulou


Le préfet des P.O. avait mis en garde les manifestants quant aux conséquences d'éventuels débordements.


Le reportage de France 3 Pays catalans

 

 

 

 

Source : france3-regions.francetvinfo.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22