Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 16:01

 

Source : blogs.mediapart.fr/blog/jean-bachelerie

 

 

10 ans de flexibilité du travail en Allemagne

Harceler par la loi ou les 10 ans de loi Hartz IV (réforme du marché du travail allemand 2003-2005)

Editorial d'Heribert Prantl*, Süddeutsche zeitung du 27.12.14

(traduction libre)

 

il ya 10 ans déjà, que les manifestants comme à Berlin en 2004 descendaient dans la rue contre la loi Hartz IV, contre la mise sous tutelle des sans emplois .

Il y a tout juste dix ans que  la loi Hartz IV (1) est entrée en vigueur. Qu'a -t- elle apporté? Grâce à  elle, la pauvreté  a fait son retour en  Allemagne . Hartz IV a  rendu responsable du chômage , les chômeurs eux-mêmes! Hartz IV a maintenant dix ans: à partir du 1. janvier 2015 est entrée en vigueur la loi pour" sécuriser les  chercheurs d'emplois".

Pour ceux , qui doivent vivre avec les aides Hartz IV (1),  ce n'est pas loi de sécurisation mais une loi  d'insécurité sociale

C'est une loi qui  les surveille, exige et stimule; mais aussi  contrôle et sanctionne avant tout les activités et mais aussi la façon de vivre du bénéficiaire  .  Quand le sans emploi ne se comporte pas, comme la loi l'exige, les aides Hartz IV , définies  comme revenu minimal de subsistance, respectant la nécessité de bénéficier d' un revenu minimum d'existence permettant de vivre dignement, au nom de cette loi,  ce" revenu minimum pour pouvoir vivre dignement" est  radicalement réduit!

Bien sûr, il y a toujours des tricheurs, petite minorité profitant des aides sociales. Mais la grande majorité se bat pour trouver un travail, être reconnue et respectée. Hartz IV leur rend la vie difficile, c'est une loi d'harcèlement, qui  poussent les autorités  administratives à tous les excès bureaucratiques, qui ne respecte ni le travail accompli  comme travailleur(par le demandeur d'emploi) tout au long de la vie,  ni son humanité,  demandeur d'emploi parce qu'il  a  mis au chômage. Les demandeurs d'emploi, les chômeurs   sont tous  stigmatisés par la loi Hartz IV.

Hart IV considère des millions d'hommes comme des paresseux en puissance.

le paragraphe 31 du code du travail , intitulé : sanction,  est le cœur et le pivot  de la loi  Hartz, 'est  le paragraphe le plus long et manifestement le plus important: Comment peut on harceler une personne qui reçoit les aides Hartz ?

le paragraphe traite les gens comme des feignants en puissance, dont on doit extirper  constamment la paresse. Cela concerne , depuis la mise en vigueur de cette loi,  en permanence  4 à 5 millions de personne.

 

La pédagogie réactionnaire,  proscrite dans l'éducation des enfants, fait  son retour  chez  les adultes grâce à Hartz IV . La loi a réintroduit , ce que la cour constitutionnelle a  abrogé,  la personne concernée se trouve  soumise à une violence d'état particulière, elle est plus  un sujet qu'un citoyen,  elle l'objet d'un paternalisme d'état.

Cela  s'accorde  parfaitement bien avec un capitalisme autoritaire, mais  pas du tout avec un état, qui se définit comme état social. Cela convient  vraisemblablement aussi avec une démocratie conforme au marché, telle qu' Angela Merkel l'a postulée. Le démocrate  compatible avec le marché, n'est pas le démocrate , qui a conçu la loi fondamentale (ndlr: la constitution allemande).

* Heribert Prandl : juriste, journaliste et éditorialiste allemand. Il dirige la rédaction de politique intérieure de la Süddeutsche Zeitung à Munich.( source Wikipedia)

1) sont les réformes du marché du travail qui ont eu lieu en Allemagne, entre 2003 et 2005, sous le mandat du chancelier Gerhard Schröder (SPD). L'inspirateur de ces réformes, Peter Hartz, était le directeur du personnel de Volkswagen

les quatre réformes Hartz ont profondément modifié l'État-providence allemand.( source wikipedia)

Peter Hartz, directeur des du personnel de Volkswagen a été condamné par la justice allemande pour avoir activement corrompu des dirigeants syndicalistes.

 Le tribunal de grande instance de Brunswick prononce, le 25 janvier 2007, une peine de deux ans de prison avec sursis . (source Wikipedia)

 

 

 

Source : blogs.mediapart.fr/blog/jean-bachelerie

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22