Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 15:51

 

 

Source : https://www.marianne.net

 

 

Jupiterré

Législatives : Macron, la stratégie du planqué

Avare de sa parole, Emmanuel Macron prend garde à ne pas aborder les sujets qui fâchent avant les législatives.

Réforme du droit du travail, nouvelle loi anti-terroriste, enquêtes judiciaires sur ses ministres... Emmanuel Macron s'est employé à glisser sous le tapis les dossiers brûlants qui auraient pu perturber sa dynamique avant les élections législatives. Analyse.
 

Le premier tour des élections législatives, ce dimanche 11 juin, s’annonce comme un rêve éveillé pour Emmanuel Macron. Si l’on en croit les sondages, les candidats de La République en marche (LREM) devraient en sortir largement en tête, avant de rafler une majorité absolue à l’Assemblée nationale au second tour. Pour préserver cette configuration très favorable, le chef de l’Etat a sans aucun doute suivi cette préconisation dispensée par Machiavel aux gouvernants de son temps dans Le Prince : « Ceux qui ont su le mieux agir en renard sont ceux qui ont le plus prospéré. Mais pour cela, ce qui est absolument nécessaire, c’est de savoir bien déguiser cette nature de renard, et de posséder parfaitement l’art et de simuler et de dissimuler. »

 

Dissimuler ses intentions, en tout cas sur les dossiers délicats : voilà une technique dans laquelle Emmanuel Macron est passé maître depuis son élection. Rien de surprenant à ce que le chef de l’Etat n’avance pas encore ses pions sur les sujets qui fâchent : la prudence s’impose tant qu'il n'aura pas une majorité à sa botte et la gaffe de Jean-Louis Borloo sur la TVA sociale, entre les deux tours des législatives de 2007, en est la meilleure illustration. Mais Macron n'hésite pas à pousser la logique au maximum. Contrairement à ses prédécesseurs, il n’a pas accordé une seule interview entre la présidentielle et les législatives. Pourtant, les dossiers brûlants sur lesquels les Français attendent des clarifications ne manquent pas...

 

Noyer le poisson sur la réforme du code du travail

En haut de la pile, on trouve bien sûr la réforme du code du travail programmée pour cet été. Des fuites dans Le Parisien et Libération ont permis de jauger l’état d’esprit gouvernemental. Sans surprise, les mesures qu’Emmanuel Macron veut faire passer par ordonnances avant la fin de l’été s’annoncent comme un parachèvement de la libérale - et très controversée - loi El Khomri. Mais pas question pour l’exécutif d’abattre clairement ses cartes tant que les législatives ne seront pas passées. Emmanuel Macron a donc envoyé son Premier ministre Edouard Philippe et sa ministre du Travail Muriel Pénicaud noyer le poisson en assurant qu’il n’y avait pas de « plan caché » - sans pour autant dévoiler ce qui se trame - et en brandissant un calendrier long comme le bras de rendez-vous programmés avec les syndicats. Inquiets des pistes dévoilées par la presse, ceux-ci n’ont reçu en tout et pour tout qu’un vague « programme de travail » qui ne dit rien des changements précis que le gouvernement compte mettre en œuvre.

 

 

Un autre sujet annonciateur de tensions s’est invité ces derniers jours : la future loi anti-terroriste qui sera présentée le 21 juin - là encore, après les législatives. Selon un avant-projet révélé par le Monde, le gouvernement entend pérenniser dans le droit commun des mesures propres à l’état d’urgence, en donnant plus de pouvoir aux préfets aux dépens de l’ordre judiciaire. Là aussi, l’exécutif démine mais se garde bien d’entrer dans le détail. Vendredi sur Europe 1, Edouard Philippe a refusé de « commenter les documents qui sortent avant d'être présentés au Conseil des ministres »... Circulez, y a rien à voir !

 

Le seul projet que le gouvernement ait daigné dévoiler est la fameuse "moralisation" de la vie politique, ce qui revient à caresser l'opinion dans le sens du poil...

 

En fait, le seul projet que le gouvernement ait daigné dévoiler pour l'instant, c’est sa future loi « pour la confiance dans notre vie démocratique » - la fameuse « moralisation » chère à François Bayrou - qui sera sur la table du conseil des ministres entre les deux tours des législatives. Mais la prise de risque est minimale : à l’heure où les trois quarts des Français estiment que la plupart des politiques font passer leur intérêt personnel avant l’intérêt général (sondage Elabe/BFMTV réalisé fin mai), annoncer une limitation des mandats dans le temps ou un contrôle renforcé des dépenses des parlementaires revient à caresser l’opinion dans le sens du poil.

 

Certes, la révélation d’affaires qui touchent des membres du gouvernement - les arrangements immobiliers de Richard Ferrand puis les soupçons sur les assistants parlementaires du MoDem - a quelque peu télescopé l’opération moralisation. Mais pour se préserver, Emmanuel Macron a trouvé la parade : il refuse absolument de s'exprimer sur le sujet, laissant son Premier ministre et le porte-parole du gouvernement aller au front. De manière générale, le président boude la presse et lui préfère les opérations de communication léchées, entre journée d’investiture réglée au millimètre, poignée de main musclée avec Donald Trump ou allocution en anglais sur l’accord climat. Pour le fond, on repassera après les législatives... D’ici-là, le renard Macron se planque. Et Machiavel doit se prélasser dans sa tombe.

 

par Louis Hausalter

Journaliste politique

 

 

Source : https://www.marianne.net

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22