Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 18:36

 

 

Source : https://www.marianne.net

 

 

Denis Baupin annonce une plainte contre les femmes qui l'ont accusé de harcèlement sexuel

 

 

Au lendemain du classement sans suite des plaintes qui pesaient sur lui pour "agressions" et "harcèlement" sexuels, Denis Baupin riposte. Dans le "JDD" ce mardi 7 mars, le député annonce qu'il attaque à son tour en justice les quatre femmes qui avaient déposé plainte contre lui ainsi que son ancien parti, EELV.

La contre-attaque de Denis Baupin n'aura pas tardé. Quelques heures seulement après le classement sans suite des plaintes qui le concernaient pour "agressions" et "harcèlement" sexuel, le député annonce dans une interview au JDD ce mardi 7 mars qu'il va saisir à son tour la justice. Avec plaintes pour "dénonciation calomnieuse" contre les quatre femmes qui avaient déposé contre lui, ainsi que contre son ancien parti, EELV.

Malgré le non-lieu, le parquet de Paris a pourtant rendu des conclusions plutôt sévères à l'endroit de l'ancien vice-président de l'Assemblée : "Les faits dénoncés, aux termes de déclarations mesurées, constantes et corroborées par des témoignages, sont pour certains d'entre eux susceptibles d'être qualifiés pénalement. Ils sont cependant prescrits", a pris soin de souligner le procureur dans son communiqué.

 

Insuffisant pour Denis Baupin qui dit vouloir "lever toute ambiguïté". Quitte, comme première étape, à tordre le message du parquet dans le sens qui l'arrange : "Le communiqué du parquet montre qu’il n’a trouvé aucune preuve tangible des accusations portées à mon encontre. Il dit juste que les faits dénoncés auraient été 'susceptibles' d’être qualifiés pénalement... à condition qu’il y ait eu des preuves, ce qui n’est pas le cas".

 

 

Derrière les accusations dont il a fait l'objet, Denis Baupin dénonce une "opération de diffamation en bande organisée" dont le dessein n'était autre que de "nuire politiquement" à lui-même et à son épouse Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire nationale d'EELV. Bien sûr, le député n'accuse directement personne mais ne cite qu'un seul nom : "Il faut se souvenir que Cécile Duflot se préparait alors pour être la candidate écologiste à l'élection présidentielle. Ma femme venait d'accepter d'être ministre (…), je n'étais pas dans la ligne…"

"La prescription n’est pas mon alliée", assène encore Denis Baupin dans le JDD. Taisant tout de même un fait : la prescription qui s'applique pour ce type de faits, qui était de 3 ans quand lui a été accusé en 2016, a depuis lors été allongée à six ans. Si les quatre plaignantes avaient attaqué aujourd'hui, les faits "susceptibles d'être qualifiés pénalement", selon les mots du parquet de Paris, auraient probablement connu une suite judiciaire.

 

 

 

Source : https://www.marianne.net

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22