Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 20:59

 

 

Source : https://reporterre.net

 

 

Ce bar est alternatif, bienvenue à l’Alternatibar, à Lyon

28 mars 2017 / Revue Silence

 

 

L’Alternatibar, à Lyon, est l’une des émanations des centaines de Villages des alternatives climatiques organisés depuis 2013 par le réseau Alternatiba. Le réseau publie par ailleurs un guide méthodologique pour multiplier le nombre de ces endroits destinés à dynamiser le mouvement climatique.

 

Comment transformer l’énergie des centaines de Villages des alternatives climatiques organisés depuis 2013 sur tout le territoire, en alternatives durables ? C’est le pari qu’a fait le réseau Alternatiba en élaborant le Guide méthodologique pour créer des lieux alternatifs, qui va paraître au printemps 2017.

Les Villages des alternatives et le tour à vélo Alternatiba durant l’été 2015 ont réussi à toucher et à fédérer un public élargi autour des enjeux climatiques, au-delà des réseaux écologistes classiques. « Après les Villages des alternatives, plusieurs personnes se sont dit ’C’est génial ce qu’on a fait, il faudrait continuer à montrer cette diversité des alternatives tout le temps.’ Comment pérenniser cette expérience ? » demande Adrien Kempf, l’un des membres de l’équipe du guide.

« De tels lieux ont pour vocation à poursuivre l’action des Villages : toucher un public large et montrer des alternatives concrètes », poursuit Adrien, qui aime les voir comme des « outils pour renforcer et dynamiser le mouvement climatique ».

Ces lieux alternatifs sont donc des vitrines des alternatives, mais également des lieux d’organisation collective, d’événements, de luttes, d’opposition etc. « Un lieu, c’est quelque chose de solide », renchérit Lydie Tamarelle, autre membre de l’équipe éditoriale. Elle précise : « Le guide sera un outil au service de tous les collectifs qui souhaitent se lancer dans la création de lieux alternatifs, il donnera des exemples, des outils, des contacts… »

La revue Silence a publié dans son numéro de mars plusieurs « fiches d’identité » présentant certains de ces lieux, à l’image de celle qui suit, sur l’Alternatibar, à Lyon.

 


 

A LA FOIS UN BAR ET UNE MAISON DES ALTERNATIVES

 

Fiche d’identité

Localité : Lyon • Création : 2016 • Superficie du local : 80 m2Bénévoles : 30 • Salarié : 0 • Adhérent-es : 1.500 • Statut : association • Budget : investissement de départ de 7.000 € • Ouverture : trois soirées publiques par semaine, plus ateliers et formations • Milieu urbain

 

Présentation de la structure

L’Alternatibar est à la fois une Maison des alternatives et un bar. Son but est de favoriser la transition citoyenne, sociale et écologique et de contribuer à tisser des liens entre les nombreux acteurs, qui agissent déjà quotidiennement sur son territoire et développent des solutions concrètes pour accélérer la transition.

Il organise chaque mois une soirée « Focus sur un porteur de solutions », et des ateliers « Solutions concrètes » autour de la récup’, du bricolage, de la cuisine, de la démocratie, de la désobéissance civile non violente, du bien-être…, des ateliers « Faites-le vous-même », des projections-débats, des journées thématiques, des conférences, concerts, soirées contes, expositions, etc.

C’est un lieu où l’on rencontre les personnes impliquées dans la dynamique Alternatiba, mouvement pour la justice climatique et sociale qui allie la promotion des alternatives concrètes et la résistance pour relever le défi climatique.

L’Alternatibar sert également de lieu de travail et de réunion aux membres du collectif Alternatiba Rhône, ainsi qu’à ses divers partenaires (collectifs, associations, citoyen-ne-s…).

 

Comment a été trouvé le lieu ?

Une équipe de bénévoles a travaillé conjointement avec un stagiaire en école de commerce pour étudier la faisabilité et le développement du projet et identifier un lieu (à partir de mai 2016, pour une ouverture le 1er septembre). L’occasion s’est présentée de reprendre un lieu associatif à l’empreinte forte dans le quartier. Alternatiba Rhône a donc repris la Mouche m’agace l’oreille gauche (Maog), salon de thé afghan qui avait une programmation multiculturelle, notamment musicale, extrêmement riche. On n’a pas fait appel aux collectivités territoriales pour des mises à disposition de locaux, afin de garantir la pérennité du projet et son indépendance.

 

Qui finance ?...

 

*Suite de l'article sur reporterre

 

 

 

Source : https://reporterre.net

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Consommer et agir autrement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22