Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 14:37

 

 

Source : https://start.lesechos.fr

 

 

Halte aux clichés

Les immigrés souvent plus diplômés que la population française

Par Clémence Boyer | mis à jour le 15/02/2017
 
 
 

Certains groupes d'immigrés sont plus diplômés que l'ensemble de la population française... @Shutterstock
 

Illettrés les immigrés ? Une récente étude s’est penchée sur les niveaux de diplôme des migrants et dégomme certains clichés au passage.

Les stéréotypes négatifs associés aux immigrés sont nombreux en France (et souvent encouragés par certains hommes et femmes politiques… suivez mon regard). On représente ainsi régulièrement les migrants comme des personnes faiblement éduquées venues chercher en Europe un eldorado économique. Mais cette représentation ne tient pas lorsqu’on regarde les statistiques.

L’institut national d’études démographiques (Ined) a en effet publié mardi 14 février une étude dans laquelle le chercheur Mathieu Ichou compare le niveau de diplôme des immigrés dans notre pays avec celui des personnes nées en France. Premier constat : les situations sont très contrastées selon les pays d’origine des immigrés.

 

37% des immigrés roumains sont diplômés du supérieur

Ainsi, seuls 7% des personnes venues du Portugal et 9% de celles nées en Turquie et vivant en France sont diplômées du supérieur. C’est nettement moins que pour l’ensemble des personnes nées en France qui sont 27% à être diplômées de l’enseignement supérieur. Les Marocains, Algériens et Tunisiens sont aussi relativement moins diplômés (aux alentours de 20%).

Par contre, les immigrés originaires du Sénégal sont aussi diplômés que la population française (27%). Mieux encore, 37% des Roumains, 43% des Chinois, 35% des Vietnamiens et 32% des Polonais installés en France sont diplômés du supérieur ! C’est bien plus que pour les natifs de l’Hexagone et à contre-courant des clichés sur les Roms ou le “plombier polonais”. 

L’analyse du chercheur ne s’arrête pas là. Il a aussi comparé le niveau de diplôme des immigrés vivant en France avec celui de la population dans leur pays d’origine. Et là, le constat est sans appel. “Pour la plupart des pays, les immigrés en France sont plus instruits que la majorité de la population de leur pays de naissance”, écrit Mathieu Ichou. Seules exceptions : la Serbie, la Turquie et le Portugal.

“Pour certains pays comme le Vietnam ou le Sénégal, les individus qui émigrent et s’installent en France font même presque tous partie des groupes les plus instruits de leur pays d’origine”, ajoute-il. Bref, le cliché du migrant illettré ne tient pas du tout.

 

Les réfugiés arrivés en Europe sont aussi très diplômés

Pour compléter cette analyse, l’Ined cite les résultats de l’enquête DiPAS menée en Autriche auprès de réfugiés syriens, irakiens et afghans arrivés en 2015. On pourrait s’attendre à ce que les réfugiés soient moins diplômés que les migrants - ils n’ont pas fait le choix de partir pour saisir des opportunités scolaires ou professionnelles, mais y ont été contraints par des facteurs externes (guerre, etc).

Mais il n’en est rien, comme l’explique la chercheuse Anne Goujon. “ situation économique joue un rôle important dans la distance qu’elles parcourent car elle détermine leur capacité à financer le voyage et notamment la rétribution de nombreux passeurs nécessaire à la traversée de multiples frontières. Or, en général, la situation économique et le niveau d’instruction sont fortement liés”.

Traduction : les Syriens, Irakiens et Afghans capables de rassembler suffisamment d’argent pour atteindre l’Autriche sont souvent ceux qui sont les plus diplômés. Les chiffres le prouvent : la proportion de personnes ayant suivi des études supérieures est plus élevée chez les déplacés que dans la population du même âge dans leur pays d’origine. 27% des Syriens réfugiés en Autriche ont poursuivi leurs études après le lycée contre 10% des Syriens en général (11% VS 3% pour les Afghans).

Les Irakiens interrogés sont 31% à avoir fait des études supérieures mais on manque de données récentes pour comparer ce chiffre avec la population irakienne dans son ensemble. C’est toutefois une proportion plus importante que pour l’ensemble des résidents autrichiens qui sont seulement 28% à avoir un diplôme du supérieur.

Par Clémence Boyer

 

 

à lire aussi

  • ARTICLE

    Ces pays qui attirent le plus de talents étrangers lien

  • ARTICLE

    Quand des étudiants apprennent le français aux migrants lien

  • ARTICLE

    "Les réfugiés sont une richesse ! J'en sais quelque chose..." lien

 

 

Source : https://start.lesechos.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22