Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 15:56

 

Source : http://zad.nadir.org

 

RésistanceS : Et toujours sabotage !

 

 

vendredi 2 décembre 2016

 

En cas de tentative d’expulsion ou de début de travaux en lien avec le projet d’aéroport, nous comptons bien participer à une résistance diversifiée et déterminée : un groupe occuperait des arbres qui poussent à un endroit stratégique pendant qu’un autre défendrait une barricade construite avec nos camarades paysan.ne.s sur un accès au chantier ; un groupe masqué saboterait une machine utilisée pour les travaux tandis qu’un blocage de masse barrerait la route aux autres machines et à leur escorte, etc.

Nous réaffirmons la diversité des tactiques : toutes les façons de résister sont respectables tant qu’elles se renforcent plutôt que de s’affaiblir. Ce qui serait à éviter, ce serait de se mettre en danger les un.e.s les autres que ce soit en lançant un cocktail Molotov au milieu d’un sit-in aussi bien qu’en prenant la tête à des personnes qui se masquent pour ne pas être identifiées.

Souvenons-nous de 2012. Ensemble, on a à peu près tout fait, du rassemblement aux barricades enflammées, de l’approvisionnement en chaussettes sèches aux occupations et manifs dans plein de villes, du ballet de tracteurs au jet de pierre, d’argile ou de peinture. Et on a été soutenu.e bien au-delà de tout ce qu’on aurait espéré. C’est parfois en osant faire ce qu’on n’ose pas habituellement plutôt qu’en marchant dans les sentiers battus, en résistant concrètement plutôt qu’en ayant peur de la tension, qu’on éveille les soutiens.

La violence est avant tout un mot, un concept, une idée, sortie des dictionnaires et agitée comme un épouvantail par les tenant.e.s de l’ordre établi, qu’il soit moral, étatique ou religieux. Être violent.e, c’est être « du mauvais côté », qu’il s’agisse d’un acte concret ou d’une simple attitude : l’hostilité manifeste à l’encontre d’un.e représentant.e de l’ordre peut être considéré comme un « refus d’obtempérer » voire une « rébellion ». Refuser une loi ou un projet considéré comme « légal » par l’état - ne serait-ce que par la pensée ou la libre expression de cette pensée - est déjà à ses yeux une forme de violence, de rébellion, alors que mettre des milliers de personnes à la rue en plein hiver ne l’est pas… On voit bien par ces exemples que c’est l’état policier qui définit le degré de violence ; et en appeler à la non-violence, c’est d’une certaine façon faire allégeance à cette notion de violence définie par l’état, ou au moins négliger de la questionner.

Pourquoi alors appeler à agi[r] à visage découvert* quand on voit la répression de l’état s’abattre sur celles et ceux qu’il juge indésirables ? Alors qu’il n’y a même plus besoin de juge pour assigner des personnes fichées à résidence, il nous semble plus que jamais nécessaire d’accepter le choix de se masquer, et de le défendre.

Il nous semble que plutôt que de se poser la question « Est-ce violent ? » ou « Est-ce non-violent ? », on devrait se poser d’autres questions : « Qu’est-ce qui va nous aider à résister ? À durer dans le temps ? » ; « Qu’est-ce qu’on est prêt.e.s à faire et à défendre ? » ; « Comment faire attention les un.e.s aux autres ? » ou encore « Comment respecter les choix des autres sans négliger les siens ? ».

Des occupant.e.s de la ZAD et la réunion des occupant.e.s du jeudi 1er décembre

* voir RESISTANCE : appel de l’ACIPA

 

 

Source : http://zad.nadir.org

 

 

 

 

                                                                             *************************

 

 

Source : http://zad.nadir.org

 

Appel du Collectif syndical contre l’aéroport et son monde à rejoindre la lutte

 

 

vendredi 2 décembre 2016

 

Le Collectif est constitué d’organisations syndicales et de militants et de militantes syndicalistes qui ensemble luttent pour le maintien de l’aéroport de Nantes Atlantique et contre l’expulsion des habitants et habitantes de la ZAD.

Premiers signataires de cet appel : Union Départementale Solidaires 44 - CNT 44 - CGT AGO - Collectif National des Syndicats CGT de Vinci - CGT Travail-Emploi-FP 44 - CGT CDC - et des syndiqués CGT opposés à l’aéroport.

Documents joints

 

 

 

Source : http://zad.nadir.org

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22