Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 17:34

 

 

Source : http://www.marianne.net

 

A Bagdad, elle fait du vélo pour "faire avancer les mentalités"

 

 

 

Pour lutter contre les préjugés et les tabous qui touchent les femmes à Bagdad, une jeune Irakienne de 25 ans a décidé d'arpenter sa ville à... vélo, activité aujourd'hui encore réservée aux hommes.

 

Faire du vélo, une activité banale pour les femmes dans la plupart des grandes villes du monde mais pas à Bagdad, la capitale irakienne, où la pratique est socialement mal tolérée. Qu’importe pour Marina Jaber, 25 ans, qui a décidé depuis quelques semaines d’arpenter sa ville à vélo et de poster les clichés de ses déambulations sur les réseaux sociaux.

 

"Assez de la peur : les femmes devraient faire valoir leurs droits et s'en servir, car nous sommes la société", explique-t-elle à l'AFP. Au mépris des tabous, la jeune femme apparaît ainsi au milieu des passants sur sa bicyclette, tantôt applaudie ou encouragée par des enfants, qui poussent à leur tour le vélo, tantôt regardée avec étonnement voire avec défiance et colère par les plus anciens, comme ce vieil homme à la moustache grisonnante qui figure sur un des clichés partagés sur .

Instagram Marina Jaber

"Faire avancer les mentalités"

Artiste-peintre, diplômée en nutrition, la jeune femme aux longs cheveux noir de jais se dit cependant "très heureuse" des réactions que sa démarche suscite. "Je réalise que notre société n'est pas si rétrograde, les gens nous encouragent", confie-t-elle à l’AFP. D’autres jeunes l’ont d’ailleurs d’ores et déjà accompagnée dans ses balades comme Mina, 25 ans, venue elle aussi dans l'espoir de faire avancer les mentalités.

"Quand j'étais enfant j'avais un vélo, j'en faisais toute la journée. Mais quand j'ai eu 10 ans, ma famille a commencé à me l'interdire, je ne comprenais pas pourquoi. Plus tard j'ai réalisé que c'est parce que j'étais une fille", raconte-t-elle. Combien seront-elles à l’avenir à oser rejoindre Marina et Mina ? Le compte de la première compte en tout cas à ce jour plus de 30.000 abonnés...

 

 

 

Source : http://www.marianne.net

 

 

                                                                               ***********************

 

 

Source : http://www.lamontagne.fr

 

 

 

A Bagdad, une "jeune femme à vélo" brave les tabous

Au mépris des tabous, une jeune Irakienne de 25 ans s'est promenée lundi à vélo dans le centre de Bagdad, accompagnée de dizaines de jeunes, pour promouvoir les droits de la femme dans un pays pétri de traditions.

"Assez de la peur: les femmes devraient faire valoir leurs droits et s'en servir, car nous sommes la société", a déclaré à l'AFP Marina Jaber en expliquant sa démarche, applaudie par de nombreux passants.

En Irak, il n'est pas formellement interdit aux femmes de monter à vélo. Mais cette pratique est rare car socialement mal tolérée.

"Nous revenons de Rachid street (une rue animée du centre-ville, ndlr) et la seule chose que nous avons entendue c'était +l'Irak va quand même bien+", raconte la jeune artiste-peintre, diplômée en nutrition.

"Je suis très heureuse, je réalise que notre société n'est pas si rétrograde, les gens nous encouragent", sourit-elle.

 

Depuis quelques semaines, les photos de cette musulmane aux longs cheveux bruns déambulant à vélo dans les rues de Bagdad créent la sensation sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram de Marina compte aujourd'hui plus de 29.000 abonnés.

SABAH ARAR/AFP L'Irakienne Marina Jaber (c), le 5 décembre 2016 à Bagdad

Sur l'un de ces clichés, Marina dépasse un vieil homme à vélo qui lui jette un regard noir, visiblement choqué.

Marina a fait des émules chez les jeunes femmes de Bagdad. Parmi elles, Mina, 25 ans, venue se joindre à la promenade de lundi, dans l'espoir de faire avancer les mentalités.

"Quand j'étais enfant j'avais un vélo, j'en faisais toute la journée. Mais quand j'ai eu 10 ans, ma famille a commencé à me l'interdire, je ne comprenais pas pourquoi. Plus tard j'ai réalisé que c'est parce que j'étais une fille", confie-t-elle.

AFP

 

 

Source : http://www.lamontagne.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ailleurs dans le monde Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22