Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 22:37

 

Source : http://www.huffingtonpost.fr

 

 

C'EST LA VIE

"Global saumon", l'enquête choc de Thalassa et de 60 millions de consommateurs

 

La preuve par A+B que le saumon bio est plus contaminé que le saumon conventionnel.

 

25/11/2016 13:00 CET | Actualisé il y a 9 heures

Sandra Lorenzo Journaliste responsable de la rubrique C'est La Vie

 

 

Thalassa
"Global saumon", l'enquête choc de Thalassa et de 60 millions de consommateurs à regarder avant de faire ses courses

 

SAUMON - C'était en 2013, un reportage d'Envoyé Spécial jetait le trouble dans le prospère marché du saumon. Il avait ébranlé durablement la confiance des consommateurs friands du poisson à la chair rose. L'enquête diffusée ce vendredi 25 novembre dans Thalassa sur France 3, "Global saumon", ne va pas les rassurer avant les fêtes de fin d'année.

 

Deux journalistes, Isabelle Billet et Anne-Corinne Moraine sont allées visiter des fermes aquacoles en Norvège pour les saumons conventionnels et en Irlande pour les bio. Marine Harvest, l'un des piliers du secteur leur a ouvert ses portes, de l'écloserie à l'abattage. En parallèle, elles ont travaillé avec 60 millions de consommateurs pour produire des analyses indépendantes sur 25 références de pavés de saumon et de saumon fumé vendues en France.

 

 

 

Des saumons bio vaccinés à la chaîne

À première vue tout se passe pour le mieux dans ces belles fermes, aussi bien dans les fjords norvégiens que sur le littoral irlandais. Sauf que, première surprise, les saumons bio irlandais sont vaccinés à la chaîne et leur alimentation n'est pas entièrement bio. "Ce n'est pas possible", assure la responsable de la ferme interrogée.

 

La tension monte ensuite d'un cran lorsque le laboratoire indépendant auquel a fait appel l'équipe de Thalassa et de 60 millions de consommateurs dévoile les résultats des tests réalisés sur les saumons vendus en France. Les références bio sont jusqu'à six fois plus contaminées que les saumons conventionnels en métaux lourds par exemple.

 

L'alimentation des saumons change tout

Comment expliquer cette pollution? C'est aussi ce que s'attache à comprendre cette enquête. La nourriture donnée aux poissons est en cause. En voulant se rapprocher au plus près du régime alimentaire naturel des saumons, les farines animales utilisées sont réalisées à partir de poissons sauvages. Riches en protéines, elles sont, de fait, riches en métaux lourds.

Dans l'aquaculture conventionnelle, la part de farine animale est certes moins importante, mais ces saumons ne sont pas forcément meilleurs pour la santé. L'enquête évoque ainsi la présence de l'ethoxyquine, un pesticide produit par Monsanto dont on connaît très mal voire pas du tout les effets sur notre santé.

Difficile donc d'y voir très clair entre les dangers potentiels et avérés des uns et des autres. Une inquiétude que le documentaire ne parvient pas vraiment à apaiser, préférant se rabattre sur les conseils des autorités françaises: limiter la consommation de poissons gras comme le saumon à une fois par semaine.

 

 

 

Source : http://www.huffingtonpost.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22