Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 14:53

 

 

Source : http://www.marianne.net

 

 

8 mois de prison avec sursis pour le policier qui avait frappé un lycéen lors des manifs anti-loi Travail

 

 

 

 

Le policier accusé de violences policières sur un élève du lycée Bergson à Paris, en mars dernier, dans le cadre des manifestations anti-loi Travail, a été condamné ce mercredi 23 novembre à huit mois de prison avec sursis.

 

 

De nombreuses manifestations avaient dégénéré dans la violence lors du mouvement d'opposition à la loi Travail. - Images Nicolas Rinaldi

 

 

Huit mois de prison avec sursis. C’est la peine à laquelle a été condamné un policier de 26 ans, ce mercredi 23 novembre, par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir porté un violent coup de poing à un élève du lycée Bergson, situé au nord de la capitale, dans le cadre des manifestations contre la loi Travail.

"Lève-toi! Lève-toi!!!", ordonne ce jour là, le 24 mars dernier, le policier au jeune maintenu et entouré par d’autres agents, avant de le frapper au visage. Un coup qui fera chuter le lycéen et qui lui vaudra, outre le nez cassé, six jours d’incapacité totale de travail (ITT).

 

La scène, filmée grâce à un téléphone fait alors le tour des réseaux sociaux et des médias, suscitant la colère et l’émoi, y compris du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui se dit à l’époque "choqué". Il ne s'agit que d'un cas parmi les différentes accusations de violences policières dénoncées à cette époque. Mi-septembre, le collectif Stop Violences policières a d'ailleurs , avec 68 témoignages à l'appui.

Pour ce lycéen, les juges sont donc allés un peu plus loin que les réquisitions du parquet, qui avait demandé six mois de prison avec sursis. La condamnation n’ayant cependant pas été inscrite au casier judiciaire de l’agent de police, celui-ci pourra continuer à exercer sa profession, précise l’AFP.

 

>> 

 

"Malheureux concours de circonstances"

Car pour l’officier incriminé, tout n’a été qu’un "malheureux concours de circonstances", s’est-il défendu à l’audience. Le jour des faits, sentant "comme des doigts au niveau de la jugulaire" de son casque, il a en effet pensé être en danger, dans un contexte tendu de surcroît pour les policiers visés par des projectiles.

Quel que soit le contexte, le coup de poing asséné à un jeune entouré de policiers et donc maîtrisé, apparaît d’une "illégitimité absolue" a estimé le procureur à l’audience.

Un deuxième policier impliqué dans les violences exercées le même jour, au lycée Bergson, doit lui comparaître le 16 juin prochain. 

 

A lire également
>>
>> 

 

 

 

Source : http://www.marianne.net

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22