Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 15:26

 

Source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs

 

 

Au-delà d’Alstom, l’emploi industriel poursuit son déclin en France

LE MONDE | • Mis à jour le | Par

 
 
 
L’usine Alstom de Belfort, en 2014.

A Belfort, on fabrique des locomotives depuis 1879. L’annonce par Alstom de l’arrêt de la production en 2018 a été un choc pour les salariés, pour la ville et pour les responsables politiques. Après la fermeture des hauts-fourneaux à Florange en 2011, Alstom devient le nouveau symbole de la désindustrialisation. Ces deux sites emblématiques se trouvent dans l’est de la France, une région où l’industrie est particulièrement implantée.

 

Lire aussi :   Alstom à Belfort, l’adieu à l’usine

 
L'Est et le centre-ouest concentrent les emplois industriels en France
Pourcentage de l'emploi industriel sur l'emploi total par département en 2014

 

 

Chute continue et généralisée

En raison de la croissance démographique, l’emploi total a augmenté en valeur absolue en France depuis vingt-cinq ans, passant de 23 millions de personnes salariées et non salariées en 1989 à près de 27 millions en 2014. Pourtant, le nombre d’actifs dans le secteur industriel n’a cessé de décliner : plus de 1,4 million d’emplois ont été perdus. Les branches les plus touchées sont la production de biens de consommation, de biens intermédiaires et, dans une moindre part, d’automobile, alors que l’agroalimentaire ou l’énergie reste stable.

L'industrie française a perdu plus de 1,4 million d'emplois en vingt-cinq ans
Si certains secteurs sont relativement stables (raffinages, extraction, matériel de transport), la fabrication d'autres produits industriels a diminué, selon l'Insee.

0 1000000 2000000 3000000 4000000 5000000 Nombre d'emplois industrielsCokéfaction et raffinageEmploi industriel non salariéIndustries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollutionFabrication de matériels de transportAgroalimentaireFabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiquesFabrication d'autres produits industriels19901995200020052010

2007
Fabrication d'autres produits industriels: 1 738 200 emplois
total : 3 725 200 emplois industriels
Source : Insee

 

La tendance s’est poursuivie au cours des cinq dernières années, avec près de 190 000 emplois industriels détruits, avec un « pic » au début de l’année 2013. Et les créations d’emplois constatées depuis un an n’ont pas profité au secteur.

 

Les destructions d'emploi dans l'industrie depuis cinq ans
Statistiques trimestrielles de l'emploi en France.

-25000 -20000 -15000 -10000 -5000 0 5000 Emplois industrielsT3 2011T4 2011T1 2012T2 2012T3 2012T4 2012T1 2013T2 2013T3 2013T4 2013T1 2014T2 2014T3 2014T4 2014T12015T2 2015T3 2015T4 2015T1 2016T2 2016

 
Source : Insee

 

Lire aussi :   L’emploi va mieux en France, mais pas dans tous les secteurs

 

La France n’est pas le seul pays à souffrir de cette désindustrialisation : l’Espagne et l’Italie, fortement touchées par la crise économique de 2009, ont vu les emplois dégringoler dans l’industrie et la construction. Dans l’ensemble de l’Europe, le secteur passe de 27 à 23 % des actifs (en comptant le BTP).

La baisse des emplois industriels, une tendance globale en Europe
Part de l'industrie (y compris la construction) dans différents pays de l'UE en 2014

18 20 22 24 26 28 30 32 Industrie et la construction (en % des emplois)AllemagneEspagneFranceItalieRoyaume-UniUnion européenne à 282008200920102011201220132014

 
Source : Insee

 

Lire aussi :   La production industrielle établit un nouvel ordre mondial

 

« Tertiarisation » de l’économie

L’industrie n’emploie plus que 3,1 millions de personnes, et ne représente que 12 % de l’activité en France (hors construction), contre 20 % en 1989. Dans la même période, l’agriculture a aussi décliné (passant de 5 % à 2 % des actifs), alors que le secteur tertiaire (commerce, transport, restauration, finance, immobilier, administration, santé, enseignement…) n’a cessé de progresser, passant de 67 à 79 % des actifs.

 

 

 

L'industrie passe de 20 à 12 % des emplois en vingt-cinq ans, supplanté par les services
Evolution des emplois par secteur d'activité entre 1989 et 2014, selon l'Insee.
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Proportion d'emplois (en %)Agriculture et pêcheIndustrieConstructionServices 19901995200020052010
2012
Agriculture et pêche: 2,5 %
Industrie: 12,7 %
Construction: 6,5 %
Services : 78,2 %
total : 26,4531 emplois en France
Source : Insee

 

Ces chiffres sont parfois en trompe-l’œil, puisqu’une partie des emplois industriels ont, en réalité, basculé vers le secteur tertiaire : l’intérim, très utilisé comme variable d’ajustement dans les usines, est ainsi compté comme un emploi de service et non de production. Selon un rapport publié en 2010 par la direction générale du Trésor, 25 % des pertes d’emploi dans l’industrie peuvent s’expliquer par ce transfert vers les services.

Selon ce rapport sur la désindustrialisation en France entre 1980 et 2007, les gains de productivité (modernisation et réduction des besoins de main-d’œuvre) sont responsables de 29 % des destructions d’emploi – et même de 65 % dans les dernières années, entre 2000 et 2007. Il est, en revanche, plus complexe d’estimer l’effet de la concurrence internationale : si une approche comptable estime qu’elle pèse pour 28 % des destructions d’emploi entre 2000 et 2007, l’approche économétrique avance une fourchette plus large (entre 9 et 70 %).

 
 Anne-Aël Durand


 

Source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs

 

 

                                                                              **************************

 

 

 

Source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs

 

 

Visualisez vingt-cinq ans de désindustrialisation dans les départements français

 

La part de l’industrie dans l’emploi est passée de 20 % en 1989 à 12 % en 2014.

LE MONDE | | Par

 

 

 

 

Le dossier d’Alstom à Belfort, où le constructeur ferroviaire a prévu d’arrêter la production d’ici à 2018, n’est que le dernier épisode en date d’un mouvement continu de désindustrialisation en France. Une carte animée, établie à partir des données de l’Insee sur l’emploi par secteur dans chaque département, permet de visualiser les zones les plus touchées par ce phénomène depuis vingt-cinq ans (plus la couleur est foncée, plus le pourcentage d’emploi industriel est important).

 

En raison de la croissance démographique, l’emploi total a augmenté en valeur absolue en France depuis vingt-cinq ans, passant de 23 millions de personnes salariées et non salariées en 1989 à près de 27 millions en 2014. Pourtant, le nombre d’actifs dans le secteur industriel n’a cessé de décliner : plus de 1,4 million d’emplois ont été perdus. Les branches les plus touchées sont la production de biens de consommation, de biens intermédiaires et, dans une moindre part, d’automobile, alors que l’agroalimentaire ou l’énergie restent stables.

 

Lire le décryptage complet :   Au-delà d’Alstom, l’emploi industriel poursuit son déclin en France

 


 

Source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22