Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 15:19


Source : http://www.marianne.net

 

 

Quatre ans après avoir été blanchi par Sarkozy, le Panama redevient un paradis fiscal

 
 
 
 
Le ministre des Finances Michel Sapin a annoncé ce mardi 5 avril que la France allait "réinscrire le Panama sur la liste des pays non-coopératifs" en matière fiscale. Une conséquence de l'enquête dite des "Panama Papers" qui clôt une parenthèse ouverte en 2012 au cours de laquelle le petit paradis fiscal ne se sera pas joué que de la France…

 

Michel Sapin avait annoncé en décembre dernier la mise sous surveillance du Panama. - Sipa/illustration

 

A la réflexion, le Panama a peut-être bien sa place sur la liste des paradis fiscaux… Quatre ans jour pour jour après que la France l’en a retiré, le ministre des Finances Michel Sapin a assuré ce mardi 5 avril que la petite république d’Amérique centrale allait être réinscrite sur la liste française “des Etats et territoires non-coopératifs (ETNC) en matière fiscale”. Le moins qu’on puisse dire, au vu des révélations du scandale des "Panama Papers"…

"La France a décidé de réinscrire le Panama sur la liste des pays non-coopératifs, avec toutes les conséquences que ceci aura pour ceux qui auront des transactions" avec lui, a déclaré Michel Sapin à l'Assemblée nationale, jugeant que ce pays avait fait croire, à tort, qu'il était "en capacité de respecter les grands principes internationaux".

François Baroin et Valérie Pécresse blanchissent le Panama

Le Panama était sorti de la fameuse liste quatre ans jour pour jour avant les “Panama Papers”, le 4 avril 2012. Ce jour-là, François Baroin, ministre de l’Economie et des Finances de Nicolas Sarkozy et Valérie Pécresse, sa ministre du Budget, signent l’arrêté qui blanchit le pays. Une signature qui a valeur d’or pour le Panama : en signant son accord fiscal avec la France, le 12e accord signé avec un pays de l’OCDE, il satisfait les conditions pour sortir d’une autre liste noire, celle de l’OCDE.

 

 

Mais le Panama avait-il vraiment fait la preuve de sa capacité à respecter  les grands principes internationaux ? Pas tout à fait, avait souligné à l’époque pour Marianne Nicole Bricq, alors rapporteure générale socialiste du Budget au Sénat, qui rappelait que "le Forum mondial a jugé, en septembre 2010, que le Panama satisfaisait seulement trois critères sur dix" (or l’accord avec la France avait été signé quelques mois plus tard, à la mi-2011). Mais comme nous l’avions également rapporté à l’époque, l’accord avait été obtenu de Nicolas Sarkozy après une intense pression du Panama à l’encontre des entreprises françaises faisant des affaires sur son territoire.

Le Panama n'enfume pas que Paris

A la décharge de la France, onze autre pays avaient auparavant signé un accord du même type. Et depuis, le Panama a également entourloupé le Groupe d'action financière (GAFI), un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, créé par le G7 en 1989. Pas plus tard que le 19 février dernier, au terme de son assemblée plénière à Paris, le Gafi avait même “félicité” le Panama pour “les progrès significatifs réalisés”, annonçant que le pays ne ferait plus l’objet d’une surveillance spécifique. De quoi faire se pavaner le ministre panaméen de l’Economie et des Finances, Dulcidio De La Guardia, qui déclarait sans rire :

“C’est un triomphe de tous les Panaméens, d’un pays qui a travaillé ensemble, secteur public et privé, et réussi les consensus nécessaires pour sauvegarder les meilleurs intérêts de notre Nation. Cela a permis l’adoption et l’application d’une nouvelle réglementation qui positionne le Panama à l’avant-garde en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux”.

L'Europe et la France font marche arrière

Pendant ce temps-là, l’Europe et la France commençaient tout de même à se dire que le Panama se moquait peut-être du monde. Le 17 juin dernier, la Commission européenne avait ainsi publié une liste de 30 paradis fiscaux dans laquelle elle l’intégrait. Ce qui avait eu le don d’énerver le président panaméen Juan Carlos Varela, lequel avait menacé : "Nous n'allons pas permettre que l'on porte préjudice à l'image du Panama et si un pays nous garde dans ce genre de liste, l'an prochain à cette date nous appliquerons une loi de rétorsion".

De son côté, Paris avait déploré le 21 décembre dernier, par la voix de Michel Sapin, que "la coopération aux demandes d’information des autorités françaises (ne soit) aujourd’hui pas satisfaisante". Annonçant une surveillance particulière "pour l’année 2016, la France sera très attentive à l’évolution des échanges avec Panama", le ministre des Finances assurait que "la France veillera à la mise en œuvre effective des engagements de coopération pris en octobre dernier au Forum mondial, par cet Etat (et) tirera, courant 2016, les conséquences de l’évolution des pratiques du Panama". Des pratiques que les “Panama Papers” ont fait éclater au grand jour.

 

 


Source : http://www.marianne.net

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22