Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 16:51

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/juliette-keating

 

 

Par ici la sortie!

 

Combien de coups de menton, encore, pour dissimuler le vide d'un pouvoir aux abois ?
cosinus © Christophe cosinus © Christophe

 

Quel culot, ces quelques reculades pour freiner la colère. Mais les Français ont le pied qui chauffe et la semelle impatiente d'aller vivement s'appliquer sur les fesses très-serrées du premier ministre, pour envoyer valser tout ce qu'il représente. Que cette sinistre farce se termine enfin par la déculottée du caudillo !

Malgré des députés godillots, malgré des nouveaux ministres dont on achète l'honneur à pas cher, contre un brimborion de pouvoir et trois miettes de célébrité et de privilèges, malgré des médias aboyant en meute pour défendre leurs patrons, marchands de canons ou affairistes, la population s'agite sous les chaussettes cloutées des petits soldats de l'antisocial. Et la peur, soudain, se lit sur le visage de ceux qui voulaient s'en servir comme d'une arme paralysante pour mieux dominer un peuple endormi.

Combien d'annonces d'attentats déjoués pour camoufler les coups de matraques sur le dos des lycéens, les gaz lacrymogènes, les tirs de flashball et les agissements quotidiens de ces voyous de baqueux qui seront désormais, sur décision du ministre de l'Intérieur, équipés de fusils qui tueront nos jeunes pacifiques plus aisément que les rustiques bâtons télescopiques ? Combien de « nous-sommes-en-guerre » pour étouffer les plaintes de millions de chômeurs ? Combien de prétendus « Molenbeek » pour dresser les gens les uns contre les autres ? Combien de coups de menton, encore, pour dissimuler le vide d'un pouvoir aux abois ?

Las, l'état d'urgence ne sera pas constitutionnalisé. Ni la honteuse déchéance de nationalité. Il est à craindre que cette saloperie de loi sur le travail rentrera penaude dans le tiroir du MEDEF d'où Valls l'a fièrement tirée pour complaire à son copain Gattaz. Le petit chef du gouvernement croyait, sans doute, à sa toute puissance magique comme à l'apathie d'une opinion publique traumatisée par les crimes terroristes. Nous l'aurons déçu, nous les archaïques accrochés à nos zakisocios qui empêchent la belle modernité néolibérale d'instaurer les réformes nécessaires à exploitation totale des travailleurs. On s'en remettra, lui pas. Il ne peut aller plus loin dans la crispation de mâchoires et le froncement de sourcils. Et dans le grand coup de pied au cul qu'il a tant cherché à recevoir, mettons-y tout le cœur et la compétence d'un peuple qui ne peut plus supporter les trahisons et la morgue de ceux qui, au nom de tous, n'agissent par la force que pour favoriser les intérêts de quelques uns, pour la liberté des exploiteurs décomplexés. Par ici la sortie!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

 

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/juliette-keating

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22