Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 16:52

 

Source : http://www.lemonde.fr

 

 

Les militants pour le climat protestent contre un sommet consacré aux forages offshore

LE MONDE | • Mis à jour le | Par

 
 

Action des militants d'ANV-COP 21 et des Amis de la Terre, jeudi 31 mars, dans les jardins du Trocadéro (Paris), contre un sommet consacré aux forages offshore.

Plusieurs ONG de défense de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique ont été reçues, jeudi 31 mars, par la direction de Total. Ces organisations (Action non-violente COP21, Alternatiba, 350.org, Amis de la Terre, Attac, Surfrider Foundation, Bizi !, Nation Océan) ont expliqué au groupe pétrolier leur intention de bloquer le sommet MCE-DD (Marine, Construction and Engineering, Deepwater Development) qui doit réunir à Pau, du 5 au 7 avril, les grandes compagnies gazières et pétrolières du monde.

 

A l’ordre du jour de ce rendez-vous, organisé par une société américaine, Quest Offshore, et qui se tient dans la ville qui héberge le grand centre de recherches de Total : le pétrole offshore, les moyens d’en améliorer la sécurité, d’en abaisser les coûts, les progrès techniques, etc.

Pour ces ONG, qui ont été très actives durant la Conférence mondiale sur le climat, la COP21 qui s’est tenue à Paris début décembre, ce sommet de pétroliers consacré aux forages en haute mer résonne comme une provocation. « Il faut en finir avec les combustibles fossiles, 80 % des réserves de charbon, de gaz et de pétrole doivent rester inexploitées pour rester sous les 2 °C de réchauffement mondial, c’est le sens de l’accord de Paris », explique Nicolas Haeringer, de 350.org.

 

Lire aussi :   La haute mer, un no man’s land en quête de lois

 

Le rendez-vous entre les deux parties, qui s’est déroulé au siège de Total, jeudi matin, n’a évidemment pas débouché sur l’annulation de la mobilisation militante ni non plus sur celle du sommet pétrolier. « Il n’est pas question de nier notre engagement dans ce secteur, c’est une activité que nous revendiquons et pour laquelle nous sommes à la pointe, et, par ailleurs, Total est la seule grande compagnie autant impliquée dans les énergies renouvelables et le solaire », explique un porte-parole de Total.

Loin d’ignorer les recommandations de la COP, la compagnie pétrolière dit vouloir faire passer le pourcentage d’énergies renouvelables, dans son mix, de 3 % aujourd’hui à 20 % d’ici vingt ans, et souligne le fait qu’elle ne possède pas de forage offshore en Arctique. Pour un porte-parole de la compagnie, « la transition énergétique doit se faire progressivement, on ne peut pas débrancher la prise des énergies fossiles du jour au lendemain ».

 

« Climat ou pétrole offshore, il faut choisir »

Ces arguments n’ont évidemment pas convaincu les représentants des organisations, qui continuent d’appeler à la mobilisation contre le sommet de Pau. Jeudi, en tout début de matinée, une vingtaine de militants ont plongé dans les eaux froides du Trocadéro, où ils ont simulé un naufrage et une marée noire (avec de l’encre de seiche), pour dénoncer les méfaits des forages offshore.

 

Action des militants contre le réchauffement climatique, jeudi 31 mars, dans les jardins du Trocadéro (Paris), contre un sommet consacré aux forages offshore qui doit s'ouvrir à Pau le 5 avril.

Pauline Boyer (Action non-violente-COP21) a profité de cette action pour dénoncer la contradiction entre le développement de ces forages et les engagements de la France et de la communauté internationale pour freiner le réchauffement de la planète. « COP21 ou sommet de Pau, climat ou pétrole offshore : il faut choisir », proclamait la banderole tenue par les militants.

 

Lire aussi :   COP21 : Albert de Monaco et Ségolène Royal appellent à « ne pas oublier l’océan »

 

Ils seront des centaines, espèrent les organisateurs, à rejoindre la cité paloise, dès le week-end des 2 et 3 avril. Au centre Emmaüs Lescar-Pau qui en hébergera une partie, le « camp Sirène » leur proposera des formations aux actions non violentes, des ateliers de formation au déploiement de banderoles, de « fabrication de matériel pour le blocage » ou encore de médiateur. Le prochain rendez-vous entre les ONG et Total se déroulera donc mardi 5 au matin, à l’ouverture du sommet et devant les portes du palais Beaumont à Pau. De son côté, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Pierre-André Durand, affirme que « tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité et la tenue du sommet ».

 

 

 Rémi Barroux
Journaliste au Monde
Suivre Aller sur la page de ce journaliste

 

 


Source : http://www.lemonde.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22