Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 19:29

 

Source : http://la-bas.org

 

 

Rencontre avec Pierre JACQUEMAIN [RADIO 19’43]

Le conseiller de la ministre du Travail démissionne et balance

Le

 

 

 

JPEG - 3.3 Mo
(photo : Jean-Michel DUMAY)

Ces gens-là restent dans l’ombre. Proche conseiller de la ministre du Travail, Pierre JACQUEMAIN a claqué la porte à la mi-février.

Pas d’accord avec le projet de loi. Une erreur historique, dit-il, un texte du MEDEF rédigé d’une main de fer par Manuel VALLS. Un témoignage très rare sur l’état de décomposition du pouvoir. Un courage très rare par les temps qui courent et qui peut servir de symbole et de modèle à celles et ceux qui s’engagent dans la lutte qui vient.

Un entretien de Daniel MERMET.

Le conseiller de la ministre du travail démissionne et balance
JPEG - 2.2 Mo
(photo : Jean-Michel DUMAY)

Merci à Pierre JACQUEMAIN et à Cyprien BOGANDA.

Le répondeur de Là-bas si j’y suis attend vos messages au 01 85 08 37 37.

entretien : Daniel MERMET
réalisation : Jérôme CHELIUS et Florian LOPEZ
préparation : Pierre-Yves BULTEAU

(Vous pouvez podcaster cet entretien en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

 

 

Source : http://la-bas.org

 

 

                                                                          ************************

 

 

Source : http://www.humanite.fr

 

 

«Pourquoi j'ai quitté le cabinet El Khomri»

Propos recueillis par Cyprien Boganda, humanité-dimanche
Lundi, 29 Février, 2016
Humanite.fr

 

 

Photo : capture d'écran Dailymotion
 

Proche conseiller de la ministre du Travail, Pierre Jacquemain a choisi de claquer la porte mi-février, pour marquer son désaccord avec le projet de loi El Khomri. Pour la première fois, ce jeune homme issu de la gauche radicale (il a été collaborateur de Clémentine Autain), raconte les raisons de sa démission.

 

Quel poste occupiez-vous auprès de la ministre du Travail ?

Pierre Jacquemain : J’étais en charge de sa stratégie publique: je préparais ses discours et ses entretiens avec la presse. J’étais sa « plume », si vous voulez... J’ai été recruté par Myriam El Khomri en mai 2015, à l’époque où elle était secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville. C’est une militante de gauche que j’ai toujours respectée. Elle a fait un excellent travail en tant que secrétaire d’Etat, elle s’est battue pour obtenir des arbitrages favorables et mener une politique digne de ce nom. C’est pourquoi lorsque, trois mois plus tard, elle m’a proposé de la suivre au ministère du Travail, je n'ai pas hésité. C’est un beau ministère, qui s’est malheureusement détourné de sa mission première : défendre les salariés, dans un contexte économique troublé. Au départ, je pensais que je serai utile.

 

À quel moment avez vous déchanté ?

Pierre Jacquemain: J’ai peu à peu compris que nous perdions la bataille. En réalité, la politique du ministère du Travail se décide ailleurs, à Matignon. C’est le Premier ministre qui donne le ton. Après le rapport Combrexelle, Myriam El Khomri avait pourtant une grande ambition. Elle a mené une concertation fructueuse avec les partenaires sociaux, qui a débouché sur de réelles avancées. Malheureusement, aucune de ces avancées n’apparait dans le projet de loi final. Le compte personnel d’activité n’est qu’une coquille vide, qui n’est que l’agrégation de droits sociaux déjà acquis. Par ailleurs, à qui veut-on faire croire que la dématérialisation des fiches de paie est une grande avancée sociale ?

 

Comprenez vous le tollé provoqué à gauche par ce projet de loi ?

Pierre Jacquemain. Oui. Ce projet de loi est une erreur historique. C’est une régression en matière de droits sociaux, dans la mesure où de nombreux acquis des travailleurs pourront être renégociés à l’échelle des entreprises, où le rapport de force est systématiquement défavorable aux salariés. C’est un non sens économique, parce qu’il n’est pas prouvé que cette loi créera de l’emploi. C’est enfin un non sens politique: quand on se dit de gauche, quand on s’estime progressiste, je ne vois pas comment on peut soutenir un tel texte.

 

 

 

Source : http://www.humanite.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22