Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 20:54

 

Source : http://arretsurinfo.ch

 

 

Aujourd’hui, Yanis Varoufakis a besoin du soutien de nous tous

Crises/guerres Dissidence Hégémonie UE
 
 
 

Arrêt sur Info a diffusé nombre de textes touchant la crise qui frappe la Grèce. Après la glaçante volte-face d’Alexis Tsipras nous avons publié les prises de positions de l’ancien ministre des Finances Yanis Varoufakis qui nous paraissaient permettre aux lecteurs de se faire leur propre opinion. Il n’est pas dans notre intention de placer Yanis Varoufakis sur un piédestal. Toutefois, à l’heure où, au sein de l’Eurogroupe notamment, ses adversaires s’emploient à le diaboliser, il nous parait important de donner la parole à ceux qui  prenne sa défense.[ASI]

 

eurogroupe

 

Nous sommes tous Varoufakis

Il ne m’était jamais venu à l’esprit qu’un jour il me faudrait rédiger un texte de soutien à Yanis Varoufakis. Dans les débats auxquels nous avons participé concernant l’euro et la drachme ou dans les interviews radiophoniques, j’ai toujours considéré qu’il était dangereux pour les visions et les objectifs poursuivis par la gauche.

J’ai du mal à me souvenir de quelque autre économiste (de son envergure) plaidant avec autant de passion pour la nécessité qu’il y aurait pour la Grèce de rester dans la zone euro. Qui plus est, il était le premier à avoir introduit en Grèce la théorie de l’Hotel California pour ce qui est des possibilités de sortie (You can check-out any time you like, But you can never leave ! – Vous pouvez payer la note quand vous voulez, mais vous ne pouvez jamais partir). Pour lui, entrer dans l’Union monétaire était une erreur, mais, en sortir serait catastrophique.

Il était également le premier à avoir attaqué l’initiative de constitution d’une Commission d’audit de la dette. Il le fit, qui plus est, par l’intermédiaire des pages du site Protagon en utilisant des arguments qui renvoyaient aux scénarios de terreur déployés dans les journaux télévisés du soir.

Puis sont venues les erreurs impardonnables commises au poste de ministre des Finances. En payant les tranches de prêts illégaux et odieux, il a permis que les caisses soient vidées et a annihilé les espoirs d’une négociation sérieuse. Ses anciennes idées obsessionnelles concernant la nécessité de rester dans l’euro et son refus de tout débat concernant une annulation sérieuse de la dette n’ont fait qu’empirer dramatiquement les choses.

Pour toutes ces raisons, info-war a dès le départ exercé une dure critique sur le fait qu’il ait été choisi pour le poste de ministre des Finances. En effet, c’est tragicomique : certains qui, actuellement, le pourchassent au sein de SYRIZA, se déclaraient troublés par notre attitude envers le « ministre star » du gouvernement Tsipras.

Et pourtant, aujourd’hui, Yanis Varoufakis a besoin du soutien de nous tous. Car, ce qui est poursuivi en sa personne, ce n’est pas simplement un ancien ministre des finances ou un économiste. C’est toute personne qui ose se dresser contre la dictature de l’UE qui est poursuivie.

Peu importe s’il portait le col relevé et s’il a haussé le ton contre les commissaires européens pour des raisons idéologiques au titre de quelque agenda personnel ou, simplement, parce qu’il dispose d’un ego énorme qu’il ne peut pas cacher sous sa veste. Ce qui importe c’est que des millions de personnes, dans toute l’Europe, l’ont identifié à un petit pays qui ose s’en prendre aux fauves.

Et, ça, ni Berlin, ni les kollabo-serviteurs grecs des banques ni certains mollusques du groupe dirigeant de SYRIZA ne pouvaient le tolérer, même s’ils tentent de dissimuler la capitulation totale du pays derrière des drapeaux rouges et des photos du Che.

Yanis Varoufakis n’est pas poursuivi pour avoir préparé des plans alternatifs de lutte contre la crise (c’était son devoir et, malheureusement, il s’y est appliqué avec beaucoup de retard et à la va-vite). Il est poursuivi parce que, dans le fameux entretien enregistré, il a révélé à quel point la troïka contrôle intégralement l’appareil d’Etat et, en particulier, les mécanismes du ministère des Finances.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’enquête administrative ordonnée contre lui l’a été par Katerina Savvaïdou, ancien cadre supérieur de PriceWaterhouseCooopers et actuelle Secrétaire générale aux recettes publiques, c’est-à-dire, du service qui, comme il ressort de l’entretien de Varoufakis, est le cheval de Troie déployé par la troïka contre l’économie grecque.

Si les poursuites contre Varoufakis avancent, le coup d’État aura été achevé. Tout plan de sortie de la crise sera pénalisé, directement ou indirectement. À ce jour, tous ceux qui parlaient de sortie de l’euro étaient licenciés (si, par exemple, c’était des journalistes) ou bien étaient marginalisés (s’ils étaient universitaires ou politiques). Dorénavant, ils seront confrontés à une « justice » autoproclamée.

Une telle chose peut-elle se produire avec SYRIZA au gouvernement et Tsipras au poste de Premier ministre, se demandera-t-on. La réponse a été récemment donnée par Manolis Glezos : le gouvernement à Maximou (résidence officielle du Premier ministre), est une chose, SYRIZA en est une autre.

Aris Chatzistefanou | 29/07/2015

Article original : http://bit.ly/1JRa5D3

Traduit par Christine Cooreman

Source : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15436

 

 

Source : http://arretsurinfo.ch

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dedola tania 01/08/2015 21:15

Le torchon de la HONTE pour les gouvernements, Eurogroupe, FMI, BCE, UE et gouvernements politiques en Grèce qui imposent leur DICTATURE en oubliant que derrière les chiffres de la honte, il y a des peuples, des hommes, femmes, enfants, retraités, pères et mères de famille qui sont poussés au désespoir!http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX%3A32015D0455&from=FR

Dedola tania 01/08/2015 20:47

Yannis Varoufakis peut regarder ses ennemis droit dans les yeux et leur dirent : "ça c'est ce que vous voulez que je fasse parce que vous n'en n'avez pas le courage, moi, je fais ce que le droit me dit de faire parce que le droit est avec moi et que le droit, vous, vous êtes assis dessus depuis le début! Oui, je suis droit et je le resterais tout ne s'achète pas !"!

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22